Forum destiné aux Backstreet Boys - Forum intended for Backstreet Boys
 
HomeFAQSearchMemberlistUsergroupsRegisterLog in

Share | 
 

 [CONCOUR HALLOWEEN] Une dimension parallèle [Terminer]

Go down 
AuthorMessage
Trinity
New Members
New Members
avatar

Number of posts : 75
Age : 32
Localisation : Nancy
Registration date : 2008-03-26

PostSubject: [CONCOUR HALLOWEEN] Une dimension parallèle [Terminer]   Fri 3 Oct - 8:42

Une dimension parallèle.


- Tu es sérieuse ?
- Oui Lia, la party d’halloween chez Blair ! Nous sommes INVITE !!!

Alors la je n’y croyais tout simplement pas. Blair, cette fille de l’upper east Side nous invitait à sa party pour Halloween.

- Attend Sab, ce n’est pas un canular ?
- Non ! Blair va t’appeler pour te donner tout les détails de la soirée. Bon je dois filer, j’ai un RDV. Bye !
- Bye !

Sab n’était pas du genre a s’enflammer pour se genre de soirée. C’était ma meilleur ami et je pouvez lui faire confiance au plus haut point. Intérieurement, je n’attendais qu’une chose recevoir ce fameux coup de fil.

Au faite, moi c’est Lia Vargo. Je suis née en France, mais mes parent mon envoyer dans une grande école Américaine a N.Y pour préparez mes année universitaire. Et donc je me suis retrouvé ici, a St Jude avec tout l’élite de New York. Je suis quasiment entourée d’enfants assez aisées, et moi j’essaye de m’intégrer comme je peux. Blair, on peut la considérer comme la reine. Celle qui dirige tout sur l’école. Elle organise soirée de bienfaisance, des Party ou il faut avoir des millions en poche pour en faire partie. Mais la, qu’elle nous invite, moi cette fille je m’en méfie comme de la peste.

Alors que je surfais un peu sur internet pour avoir les derniers potins de l’école, mon cellulaire sonna. Cela ne pouvait être que Blair. J’inspirai profondement et je décrochai.

- Lia j’écoute ?
- Lia, c’est Blair. J’espère que je ne te dérange pas.
- Du tout Blair, je regarder le site de Gossip. Que me vaut ton appel ?
- Tu dois savoir que tout les ans, j’organise la soirée d’hallowen pour le lycée, cette année, j’ai décider d’y convier plus de personnes que prévus et tu en fait partie.
- Et que me vaut cet honneur ?
- Tout simplement par ce que tu fais partie des meilleurs et nous désirons les meilleurs.
- D’accord, j’accepte, il faut quelque chose de particulier ?
- Juste un déguisement et le fly que je te ferais parvenir Lundi matin dans ton casier. Soit à l’heure Lia.
- Très bien, bon Week-end.
- Ciao !

Bon bah il me restait juste a courir au magasin de tissus et préparer mon déguisement. Halloween était dans 2 semaines et il ne fallait pas trainer. J’attrapai mes clés, mon sac et mon cellulaire et fila dans le métro. Sur le chemin, je réfléchissais à mon a mon futur patron et une seul idée me restait en tête, me deguiser en dame blanche ! Arriver au magasin, je fila vers le rayon ou le tissus été un peu plus cher que d’habitude, mais je devais être un minimum classe.

Après avoir discuter 15 min avec une des vendeuse, j’avais choisis mon patron, mes tissus de differents blanc ainsi que d’un metre de dentelle. Je repartais donc avec tout ca dans mon sac et je repris le metro.
En sortant du métro, dehors le temps c’était découvert et un magnifique ciel bleu remplacer les nuages que nous avions depuis 1 mois et demi. Voulant en profiter un maximum, j’allas au starbucks du coin et pris un Javachip chaud ! Au loin, je vis Serena et Blair sortir de chez Lagarfeld avec ce que je devinais être leur costumes. Cela me rendait malade de les voir claquer une fortune dans un vêtement qu’elles ne porteront qu’une seul fois. Je retournais chez moi et me mis au travail sur ma robe.

Cela faisait maintenant 1 semaine et demi que j’avais trouver le fly dans mon casier avec le lieu et l’heure de la soirée.

Palace Hotel
New-York city

Soirée D’hallowen Organisée par Melle Walford Blair
21h

Melle Vargo Lia, vous êtes invitée parmi les membres d’honneur de cette soirée. Une voiture passera vous chercher a votre domicile vers 20h30 afin de vous y conduire.

Waldford Blair.



J’avais mis l’enveloppe sur mon bureau bien en évidence pour ne pas la perdre. Ma robe était fini depuis la veille et j’en était fière. Elle était de différent blanc allant du creme ou blanc pur. Le bas de la robe n’avait pas d’ourlet pour donner une impression de vieillesse. J’avais également fait un petit écart en achetant une paire de talon blanc de chez Bendel et en ayant pris un RDV chez le coiffeur le jour même vers 19h30 pour être prete a l’heure.

Samedi 1er Novembre – 20h15

Je me regardais dans la glace une dernière fois. Pour une soirée d’halloween, j’avais mis le paquet. Mon visage était d’un blanc blafard et mes cheveux noir bleuté rendez la chose plus évidente. Ma robe m’allais élégamment et les talons acheter chez Bendel donner une autre dimension a mon déguisement. Alors que je finissais de préparer ma pochette de chez Dior offerte par ma mère avant mon départ, le concierge m’appela.

- Melle Vargo, votre voiture est arriver.
- J’arrive merci.

Je sortis de chez moi et descenda dans l’entrée. Une limousine noir m’attendais devant mon immeuble. Le chauffeur ouvris la porte et je m’installa dans la limousine. Il referma la porte et s’installa a son poste. Il ouvrit la fenetre qu’il nous separez et me parla.

- Melle Waldford vous indique qu’elle va nous rejoindre. Nous allons la chercher après miss Van Der Woodsen.
- Parfait Merci.

Il referma la fenetre et nous nous éloignons de mon immeuble. J’avais un impression bizarre, comme si je n’étais pas prête de le revoir de ci-tot. Je n’y fit guere attention et regarda le paysage défiler. La nuit été tomber depuis presque 1h maintenant. Et nous étions dans les quartiers chic depuis 5 minutes environ. Je regardais les maisons comme une enfant de 5 ans. Elle était magnifique. Nous nous arretions devant une batisse anglicane et je vis Serena sortir. Je me decalla sur une autre banquette pour lui laisser de la place. Le portier ouvrit la porte et Serena entra avec classe.

- Hey, Lia, je ne savais pas que nous partagions la limousine.
- Je pense que Blair veut me dire quelque chose.
- Connaissant Blair c’est juste pour frimer un peu.

*Non sérieux vous le croyez vous ?*

- Peut être. Magnifique ton costume de diablesse.
- Oh tu parle ce n’est rien, par contre ta robe de Dame Blanche, je la trouve sublime. C’est qu’elle créateur ?
- C’est moi la créatrice. J’adore me confectionner mes costume.
- Tu as du gout.
- Merci.

Je vis Serena ouvrir le bar et en sortir une bouteille de Champagne.

- Blair ne changera jamais, ajouta t-elle en ouvrant la bouteille et en remplissant 3 verres.

Elle me tendit un verre pendant que la limo s’arreta et que la porte de celle-ci s’ouvrit.

- Serena, ma chérie, je pensais qu’on passais te chercher en dernier.
- Non, j’ai appeler Niles pour qu’il passe me chercher avant toi comme cela ca éviter un détour.
- Parfait. Lia, je vois que tu étais à l’heure.

Elle me tendit sa coupe et je trinqua avec elle. Dans ses yeux je sentais qu’elle nous préparait quelque chose.

- Je suis toujours ponctuel tu dois bien le savoir non ?

Elle me regarda avec un sourire en coin. Je trinqua avec Serena et nous buvions toute les 3 un peu de champagne.

Alors que nous finissions nos verres, la voiture ralenti et s’arreta devant Le Palace Hotel.

- Avant que les porte ne s’ouvre, je te previens que tu fais tes premier pas dans l’upper East Side, et que si tu fait un faux pas, Gossip ne va pas te rater. Alors souris au photographe de Vogue et tout ira bien pour toi. M’indiqua Blair.

La porte s’ouvrit Blair sortie la première puis Serena et ensuite moi. Les flashs crépitait de partout. Blair et Serena me tendit chacune un bras et je me retrouvai entre elle 2. Je souriai comme elle me l’avait demander et je jouais le jeu. Puis Blair m’indiqua qu’il fallait se faire prendre en photo en solo donc je les suivait de quelques metres et je souriai au différent photographe. En arrivant en haut des marches, Serena m’attrapa le bras et me fit rentrer.
- Pas mal pour ton premier bain de paparazzi. Allez viens, maintenant c’est l’heure de faire la fête.

Je cherchais Sabrina du regard et la vis pres de la porte a m’attendre.

- Hey Sab !
- Lia, je pensais que tu ne viendrai plus !
- Si mais je suis arriver avec la limo de Blair et Serena. Je ne sais pas du tout ce qu’il va se passer, mais je crains le pire.
- Alors les filles, on y va ? dit Blair tout en me regardant.
- Oui oui on vous suit !

Sabrina et moi suivions donc Blair dans le carrée VIP. La soirée ne faisait que commencer. Le champagne coulais déjà à flot et les filles se dehancher sur la musique d’un DJ connu sur N.Y. Blair riais aux éclats avec son petit ami et Serena était partie faire un tour sur la piste.

- Au faite, ce soir il y a un groupe pop Rock qui va venir jouer quelques morceau ce soir, essayer d’admirer ! ajouta t-elle avec un regard malicieux avant de s’envoler pour la piste de danse.

Je regarda Sabrina avec un air interrogateur avant d’eclater de rire avec elle.

- Cette Blair, on ne sait jamais ce qu’elle nous prépare.
- On verra au fur et à mesure de la soirée. Sympa la dame Blanche !
- Merci tu sais combien j’aime confectionner ! Par contre toi la soricere on peu rien ajouter, tu as tout par contre le chat sur les épaules c’était une obligation ?
- Hahaha !! Non mais c’est mon salem !

On eclatait de rire de plus belle. Je regardais par-dessus la rembardes du carrée VIP et je vis au loin que ca s’activer en arrière scene.

- Et sab, regarde la bas, je crois qu’on va avoir un peu de musique.
- Viens voir ?! fit-elle tout en se penchant par la rembarde. Ah oui, j’espere que ca sera mieux que le DJ !

On attendit encore un peu avant que les lumières s’assombrirent un peu. Seul une ‘’douche’’ était rester sur la scéne ou l’on vit apparaitre Serena.

- Bonsoir N.Y !! J’espere que la soirée commence bien pour vous. Ne vous inquiétez pas, vous ne manquerez pas d’alcool et de champagne, nous pourrions tenir a une attaque chimique !!

L’assemblée était hilare. Pas moi et Sab en tout cas.

- Restons sérieux. Comme vous le savez, ce soir nous accueillons un groupe de Floride pour nous animer la soirée. Blair à remuer ciel et terre pour avoir son groupe favori pour cette soirée. Mesdemoisells, messieurs, voici les BACKSTREET BOYS !!

Sab et moi on n’y croyais pas, nos chouchou était sur scene et les première note de Just I want you to know commencerent. L’eclairage fixa 4 place sur Scene ou l’on pouvais distinguer Brian, Howie, Aj et Nick.

- Sab, dis moi que je fais un rêve.
- Biche, je crois pas, c’est bien eux.

Nick commençea a chanter et tout le monde bougea sur la piste de danse. Moi j’y croyais pas. Eux ici pour une soirée tres select ? Je n’y comprenais plus rien. Je pris mon verre et le finissa cul sec.

- Sab il faut danser et meme chanter ! Nos chouchou sont la, alors autant en profiter !! on va leur demander une musique pour nous !

Sabrina me regarda partir comme une dérater dans les escalier. Je chercha Blair des yeux et la vis au bar en train de commander une coupe de champagne.

- Blair, je peux te demander un service ?
- Déjà, la soirée viens à peine de commencer.
- Juste un renseignement.
- Je t’écoute.
- Est-ce que l’on peut demander aux groupe de chanter une chanson particuliere ?
- Oui viens avec moi, on va aller voir l’un des garde du corps.

Elle m’accompagnant jusqu'à l’entrée reservé au gars et interpella Marcus.

- Oui ?
- Mademoiselle Vargo voudrait, si cela est possible, savoir si le groupe pouvais chanter une chanson particulière ?
- Laquelle ?
- Unmistakable, ajoutais-je en regardant Marcus avec un leger sourire.
- Je vais voir avec eux. Si dans 1h il n’y a rien, vous aurez votre réponse. Et c’est pour qui ?
- Lia et Sab. Merci

Il repartit et alla voir AJ qui c’était éclipser pour boire. Je vis AJ acquiescer, me regarder et me sourire délicatement. Pour moi le pari était gagner. Sab me rejoignis et nous nous trémoussions donc sur les musiques que nous adorions le plus.

A bout d’une heure environ, Brian demanda un peu de silence et indiqua qu’il commencais une soirée de 3 slows. Ils commencèrent donc par Unmistikable et nous regarda, Sab et moi avec un énorme sourire. Sab me tendit un mouchoir et je la regarda avec un regard noir, c’est vrai que cette chanson me fait pleurer, mais dans une telle soirée, je sais quand même me retenir. Puis ils enchainèrent sur How did I fall in love with you pour finir sur Sibéria. Alors que je buvais un verre au bar pendant que Sabrina danser un slow avec un beau brun, je vis Marcus venir me chercher.

- Melle Vargo, voulais vous bien me suivre s’il vous plait.
- Oui, dit-je tout en finissant mon verre de limonade.


Il ouvrit le cordon de sécurité et m’emmena en arrière scene. Je vis AJ, en train de fumer une cigarette. Il m’aperçu et me fit signe de venir.

- Moi ?! dis-je en sa direction sans voix.
- Oui oui ! Miss Vargo, exact ?
- Oui c’est bien moi, enchanter de faire votre conaissance.
- Tu peux me tutoyer.
- ok ! Que me vaut cette honneur ?
- J’ai remarquer que tu été seul au bar, alors pour te faire un petit plaisir, je t’accorde ce dernier slow en ma compagnie. Une si jolie Dame Blanche ne peux rester seul.

Les bras m’en tombais. Pas d’appareil photo, Personne pour témoigner de ma chance. Tant pis des fois les petits bonheurs doivent rester secret. Aj me pris la taille et ma deuxième main, pendant que Sibéria commençais. Je vivais un rêve éveiller !! Nous dansions donc tranquillement sur Sibéria. Je fermais les yeux pour profiter du moment présent. Un froid glaciale me parcouru le dos et Aj le sentit également. Puis nous entendimes des voix.

- C’est Halloween !

Une voix a vous faire monter aux rideaux.

- Aj c’est toi ?
- Non je pensais que c’était un haut parleur.

De nouveau nous sentions le froid nous envelloper. J’avais presque peur. Je chercher Blair du regard pour voir si ce n’était pas une de ses plaisanterie. Mais non. Elle dansait et ne sentait pas le froid. Personne d’ailleurs ne sentait le froid a part moi et Aj. Puis les voix reprirent de plus belle.

- A tirer les cartes, il faut vivre les cartes.

Tout à coup, tout devint noir. On entendais au loin les participants de la soirée hurler ‘’JOYEUX HALLOWEEN’’ Les cris se firent de plus en plus lointain et plus rien. Le vent continuer de souffler. Je me colla a AJ, pour chercher un peu de chaleur. Il me serra dans ses bras. Je n’osais pas bouger et lui aussi. Nous entendions le vent sifflait dans nos oreilles quand nous entendions un enorme bruit. CCRRAACC !!


Last edited by Trinity on Mon 24 Nov - 21:02; edited 1 time in total
Back to top Go down
View user profile http://unbreakabletour2008.skyblog.com
Mary-Eve
Admin
Admin
avatar

Number of posts : 11517
Age : 35
Localisation : ♥ In his dream ♥
Registration date : 2008-03-16

PostSubject: Re: [CONCOUR HALLOWEEN] Une dimension parallèle [Terminer]   Fri 3 Oct - 14:05

Suite ma puce !!!

_________________


Love is when I'm with you ... Cauz, my reason is you... I cannot breath A seconde
without you That's much i know Nothing eles ... Be my life, my world
Back to top Go down
View user profile http://backstreet-memories.superforum.fr
Trinity
New Members
New Members
avatar

Number of posts : 75
Age : 32
Localisation : Nancy
Registration date : 2008-03-26

PostSubject: Re: [CONCOUR HALLOWEEN] Une dimension parallèle [Terminer]   Tue 28 Oct - 14:40

Une odeur infecte me réveilla en sursaut. Mais ou étais-je ?? Je regardais autour de moi et la salle ressemblait drôlement à la salle de la soirée d’halloween. L’odeur revint à mon nez et me donna en haut le cœur. J’essayais tant bien que mal à me retenir. Je me regardai d’un peu plus prés pour voir si je n’étais pas blesser, mais à première vue, rien de méchant. Il fallait que je sache ou nous étions et ainsi rentré chacun de notre coté. J’allais pour me retourner et me relever lorsque je vis AJ a coté de moi encore dans une sorte de sommeil. Je le secoua un peu pour qu’il se reveille. Mais rien à faire. J’examina d’un peu plus prés son Visage et vit qu’il avait une vilaine cicatrice sur la joue gauche. Il fallais vraiment que je le reveil. Je le secoua encore un peu mais rien, meme pas un gemissement ou un grognement. Il fallais que j’emploi vraiment les grand moyens. Je leva ma main pour prendre un peu d’élan et le gifla plus que violemment. Il se reveilla dans un hurlement.

- Ptin que ca fait mal !!!
- Je suis désolé Mr Mclean mais je m’inquiétais pour vous. Impossible de vous reveiller.

Il me regarda tout en tenant sa joue dans une main, scruta la pièce malgré la penombre persistante, et revint sur moi.

- Lia, on fait quoi ici ?
- Ca je ne saurais vous le dire. La dernière chose que je me souvienne se sont le vent froid et l’énorme bruit. En plus vous avez une vilaine cicatrice sur la joue.

Il me regarda d’un air ahuri.

- J’ai dit quelques choses de mal ?
- Non du tout mais arrête de me vouvoyer s’il te plait. Je te l’ai dit tout à l’heure.

J’approchai ma main de sa joue et regarda d’un peu plus prés. Ca n’avait pas l’air profond mais pourtant.

- D’accord. Il va surtout falloir trouver ou nous sommes et aussi trouver quelque chose pour te soigner. Ta joue est pas jolie jolie.

Il se releva, pris ma main et m’aida à me relever. Au loin nous voyons le jour se lever et nous découvrions de plus en plus la salle dans laquelle nous étions. Et nous constations avec effroi la désolation qui régnait dans cette pièce. C’était bien la pièce de la soirée d’halloween. Mais sous une autre dimension. Des lambeaux de vêtements était a terre, la scène avait l’air d’avoir passé plus de 1 000 ans exposé au temps. Les fenêtres étaient cassées et il n’y avait plus aucune porte. Les escaliers étaient quant a eux intact mais on aurais dit que le lieux avait été déserter depuis des siècles. De quoi vous donner la chair de poules.

- Viens avec moi, je crois me souvenirs d’avoir vue un trousse d’urgence dans nos loges.

Je le suivais donc de prés et nous nous retrouvions dans ce qu’il devait être leurs loges. Le reste de leur tenu était encore accrocher au cintres mais manger par les mites au vue des trous qui les composaient. Il se dirigea vers un placard et en sortie la fameuse trousse de secours.

- Tiens, essaye de voir si tu peux faire quelques chose pour ma joue.
- Ok.

J’attrapa la trousse et heureusement elle était encore pleine.

- Viens par ici, je vais déjà désinfecter et voir si on peut poser des strippes.

Il s’approcha de moi et je fis le nécessaire. Je lui posa le dernier bout de strippe et j’ajouta.

- Maintenant essaye de ne pas trop crier ou hurler sous peine de faire sauter ta cicatrice.
- Ne t’inquiete pas pour ca, je sais être sage !

- J’espère bien. Bon tu pense que l’on devrait un peu s’aventurer dehors pour voir ce qu’il se passe ?
- Je n’en sais rien, on se retrouve dans la même salle mais j’ai l’impression que nous avons traversé le temps.
- Scientifiquement, ce n’est pas encore possible, mais je me demande ce que signifiait la phrase ‘’ A tirer les cartes, il faut vivre les cartes. ‘’
- Je n’ai pas entendu ca moi.
- Tu as entendu quoi alors ?
- Bah justement rien, a part le fameux Joyeux Halloween, je n’ai rien entendu d’autre.

Ce message m’était-il destiner. Pour en avoir le cœur net je me relevai est sortie des loges pour vérifier quelques choses.

- Lia tu va ou ?? cria t-il
- Suis-moi. Hurlais-je dans le couloir qui menai à la salle

Je traversai la reste de la salle de réception et m’arrêta devant les marches. Se pouvait-il que ma mère est fais ca ?

- Tu compte faire quoi ? m’interrogea AJ un peu inquiets.
- Je pense que le message m’était destiné.
- Comment ca ?
- Montons voir si par hasard mes affaires seraient encore la haut.

Je posai le pied sur la première marche de marbre et puis une deuxième. L’escalier tenait bon. Je grimpais l’escalier en courant et me dirigea vers le carré VIP. Je vis ma pochette Dior poser la ou je l’avais laissé. Je l’attrapai et l’ouvrit. Je sortie déjà mon cellulaire et je l’examinai. Plus de batterie, tant pis on verra ca tout a l’heure. Je continuai de fouiller et trouva la fameuse poche que je redoutais tant.

- Tu en fais une de ses têtes, qu’est ce qu’il t’arrive Lia ?
- Ma mère m’a laissé une surprise dans ma pochette.

J’ouvris la poche discrète et en sortie un jolie paquet en soie Noir. Dessus il y avait une petite carte avec marquer dessus ‘’Un jour ca te servira’’ Mais de quoi ma mère voulait-elle parler ? J’enlevai le ruban blanc et ouvris la soie délicatement. Mes cartes étaient dedans. Des années a convoiter ce jeu de tarot divinatoire et je l’avais enfin dans mes mains. Je parcouru tout le jeu afin de m’en imprégner le plus possible.

- Tu sais ce que cela signifie ?
- Non du tout AJ, par contre je sais une chose, ce jeu m’était destiné.
- Comment ca ?
- Je suis une tireuse de cartes. Regarde.

Je rangeai les cartes, les mélangea activement et sortie les 3 premières carte. Je sortie la fête, le bouleversement et enfin l’unité.

- Vue sous cette angle, cela ne te parle pas.
- Ah non du tout.
- La fête cela correspond a la fête d’halloween de Blair, Le bouleversement c’est la ou nous somme actuellement et l’unité, la pour le moment cela ne me dit rien, mais a force nous trouverons la signification.
- Tu pense que l’unité cela pourrai être quoi ?
- Une collaboration, quelques chose pour nous 2 ou je ne sais quoi encore. Les cartes voient toujours large. On verra avec le temps.

Je repris les cartes, les enferma dans le ruban et les remis dans mon sac. Je sortie mon portable et mon chargeur et me dirigea vers une prise la plus proche. Je branchea l’ensemble mais rien ne se passa.

- Bon je crois que niveau electricté on a rien du tout. Dis-je tout bas.
- Cela m’aurait étonné. Ajouta AJ. Et on va faire quoi ?
- Sortir de la et voir ce qu’il se passe dehors. DE toute façon si on ne se separe pas, on ne crains pas grand-chose.
Back to top Go down
View user profile http://unbreakabletour2008.skyblog.com
Mary-Eve
Admin
Admin
avatar

Number of posts : 11517
Age : 35
Localisation : ♥ In his dream ♥
Registration date : 2008-03-16

PostSubject: Re: [CONCOUR HALLOWEEN] Une dimension parallèle [Terminer]   Tue 28 Oct - 15:09

Encore ^^ Encore ^^

_________________


Love is when I'm with you ... Cauz, my reason is you... I cannot breath A seconde
without you That's much i know Nothing eles ... Be my life, my world
Back to top Go down
View user profile http://backstreet-memories.superforum.fr
Trinity
New Members
New Members
avatar

Number of posts : 75
Age : 32
Localisation : Nancy
Registration date : 2008-03-26

PostSubject: Re: [CONCOUR HALLOWEEN] Une dimension parallèle [Terminer]   Sat 1 Nov - 13:08

On redescendit les escaliers et nous nous dirigions donc vers la sortie. Quand nous avons franchi la porte tournante du l’hotel nous revenions vite à la réalité. Nous étions dans une ville fantôme. Des cadavres de voitures était dans la rue comme si tout s’était arreter l’espace d’un instant. Des papiers volait dans la rue comme un vieux western. Cela me donnais la chair de poule. J’avanca vers le kiosque a journaux et pris un exemplaire qui était encore en état. Je regardais la date – 01/11/2008. Le titre ‘’ SOIREE D’HALLOWEEN HISTORIQUE POUR MISS WALDFORD.’’ Rien ne présagait se changement.

- Je n’y comprend rien dis je a AJ. Nous aurions du vivre les reste de cette soirée.
- Alors que faisont nous la ?
- J’essaye de comprendre AJ, mais rien ne me viens a l’idée.
- Et si tu tirais les carte cela pourrait peut etre nous aider ?
- Oui on va voir.

Nus nous installions sur une terrasse qui ressemblais a un Starbucks. Je sortie le jeu de carte et je resta figeai dessus.

- Lia il t’arrive quoi ?
- Regarde les dessins on changer.

Je lui tendis le jeu de cartes et le regarda avec attention. Il avait l’air sceptique.

- J’ai pas l’impression.
- Tu me dira, tu ne l’as pas eu en main donc bon. Alors voyons voir ce que cela nous réserves.

Je mélangea les cartes a l’instinct. Il fallait a tout prix que je découvre ce que nos faisions dans cette endroit de plus en plus lugubre a mon gout. Tout en mélangeant, je sentais mes mains chauffer au contact de celle-ci, j’arrêta tria les cartes et j’en tirais 3.

- Bon j’ai besoin de courage.
- Allez, ce n’est pas la mort.
- Je vois que tu n’y connais rien au carte. Tout es sérieux dans cette art divinatoire et rien ne peux être interpréter à la légère. Repliquais-je un peu froidement

Tout un coup il changea de visage et me pris la main.

- Allez vas y. De toute façon si c’est la seul manière de sortir de ce machin. Repondit-il un peu gêner.

Je retourna les cartes unes à unes. J’esperer avoir un peu de chance mais il ne fallait pas rever.

- Alors ? demanda Aj avec une pointe de peur dans la voie.
- Je m’attendais à mieux..

Je retournais les cartes dans sa direction.

- Cela nous donne pas la raison de notre situation, mais plutôt ce qu’il va se passer. Carte 1 : Le mystère. Cette carte m’a toujours poser un peu problème dans la vie courante, mais elle explique parfaitement la situation. Notre situation reste un mystère. Carte2 : L’ombre du chaos. Personnellement ca présage jamais rien de bon, cela peut être un conflit, un problème particulier, des souvenirs passé assez mauvais. Et enfin la dernière carte, le sacrifice. Dans notre contexte cela pourrai être la solution a notre situation.

- Et quand tu parle de sacrifice, c’est humain…
- Ou bien psychologique. Sacrifice d’un amour, d’un membre de la famille … C’est très vaste c’est pour cela que l’on ne peut pas prévoir précisément l’avenir avec les cartes. Cela nous donne juste des pistes.

Alex avait l’air d’avoir vu un fantôme. Il était devenu un peu blanc suite a mes paroles. J’essayai de le rassurer au mieux.

- Et Alex, ne fait pas cette tête on es encore en vie.
- C’est pas ca mais j’ai la trouille. On se retrouve dans une ville fantôme, avec rien autour de nous, juste un journal et un jeu de carte. Excuse moi mais je peut me permettre de paniquer !!

Il avait quasiment hurler sur la fin de se phrase. Et moi qui pensait que je paniquerai la premiere, je me fourre le doigts dans l’œil. Je me leva, lui pris la main et le dit :

- Viens on va essayer de trouver de quoi boire et manger. On ne sait pas combien de temps on va être ici.

Il se leva et me suivis a l’interieur des ruines du magasin. On fouilla un peu partout et nous trouvions un peu notre bonheur. Boisson, biscuit, sandwich, de quoi tenir 3 ou 4 jours dans ce monde qui ne ressemblais a rien. Nous retournions au palace hotel (enfin ce qu’il en restait) pour nous trouvez une chambre afin de passer une nuit a peu pres tranquillement. Nous montions donc à pied jusqu’au 3eme Etage pour trouver les suites. Et nous avions eu un peu de chance. Certaine chambre était un peu poussiereuse, mais les draps était propre. Nous passions donc la journée a essayer de trouver de quoi nus eclairer et surtout de quoi nous rechauffer. Nous avions trouver bois briquet allumette et de quoi lancer le feu pour la nuit.
Le soir venu nous nous installions dans la chambre que nous avions choisis. Alex lança le feu et nous nous installions sur la table de salon pour manger nos vivres. Sandwich crudité poulet pour moi et Alex un sandwich au 3 fromages. Je ne savais même pas comment il pouvais s’enfiler un sandwich pareil sans brosse à dent.

- Au faite, on a meme pas regarder si on avait au moins de l’eau pour se laver. Indiqua brusquement Alex.
- Euh, déjà faut pas rever pour avoir de l’eau chaude, mais on va quand même tester.

Je me leva et me dirigea vers la salle de bain. J’ouvris le robinet d’eau chaude et l’eau coula.

- Alex !! On a de l’eau !! Par contre elle est tiede mais pas trop froide, ca devrait etre supportable !!

Il arriva et senti la température de l’eau. Il me regarda avec une petit lueur et me dit :

- Au moins quelques chose de positifs dans cette journée. Avec un petit sourire malicieux.
- Oui comme tu dis.

Je coupa les robinets et nous allions terminer de manger.
Back to top Go down
View user profile http://unbreakabletour2008.skyblog.com
Shane20
Incomplete
Incomplete
avatar

Number of posts : 162
Age : 32
Localisation : Lanaudière
Registration date : 2008-03-19

PostSubject: Re: [CONCOUR HALLOWEEN] Une dimension parallèle [Terminer]   Sat 1 Nov - 15:55

Suite!!!!
Back to top Go down
View user profile
Trinity
New Members
New Members
avatar

Number of posts : 75
Age : 32
Localisation : Nancy
Registration date : 2008-03-26

PostSubject: Re: [CONCOUR HALLOWEEN] Une dimension parallèle [Terminer]   Mon 24 Nov - 21:00

Une fois que nous avions finide manger, j’alla prendre une douche assez rapide afin de garder le maximum d’eau possible. Je sortie de la douche, m’enfila sous la couette et enleva ma robe de lambeaux en la posant sur le dos d’une chaise. Alex arriva peut de temps après, s’installa sous sa couette et nous nous endormions que d’un œil.

Le lendemain matin, reveille aux aurores par la lumiere du soleil qui rentrait délicatement dans toute la chambre. En venant se frotter au mur un peu oranger de la piece, je me serai crue revenue dans le sud de la France. Il ne manquait que les grillons et le chants des oiseaux. Et pourtant la ville était toujours aussi silencieuse. Se silence qui vous fait froid dans le dos, car vous préssentez quelques chose d’imminent. En me reveillant à coté d’Alex, le doute ne se dissipa point. Loin de la même, je renforcer cette impression de moment grave. Nous etions toujours dans cette endroit lugubre et sans vie. J’osai me lever sur la pointe des pied et je sortie de la chambre tout en m’habillant. Après un bref nettoyage de peau, je sentais que la journée aller être dur. J’étais en train de grignoter un peu quand je sentis l’une de mes poche un peu lourde. Je fouilla dans celle-ci et trouva mon jeu de tarot.

* Mais que fait-il la, j’étais pourtant sur de l’avoir laisser dans ma pochette.* me demandais-je intriguais. Soit j’ai des pertes de mémoire, soit ce lieu me joue des tours. J’ota le ruban du jeu et commençea à les examiner une par une. Chacune avait son style et sa signification. Comme me disait toujours ma grand-mère ‘’ Tu ne choisit pas ton jeux, mais c’est le jeux qui te choisit.’’ Et ce ejux avait donc choisit de faire un bout de chemin à mes cotés. J’étais l’une des seuls de la famille a avoir eu son don à tirer les cartes. Plus je regardais le jeu, plus je m’en impregnais. C’est indiscriptible la sensation que l’on ressent, cette sensation d’electricité qui vous traverse les doigts quand vous sentez que la carte est bonne. J’étais en train de recommencer un tour de battement quand …

- Lia ?

Je sursauta de ma chaise et en lacha le jeux. Je respirai un coup avant de lui dire :

- Alex, tu m’as fait peur ! Previens quand tu arrive.
- Je ne voulais pas t’effrayer, je m’inquietais de ne pas t’avoir trouver dans le lit, indiqua t-il tout en s’approchant de moi pour m’aider à ramasser les cartes.
- Non ! Surtout ne touche à rien je t’en pris Alex.
- Pourquoi, ce ne sont que des cartes après tout. Ajouta t-il sceptique.
- Souviens toi de ce que je t’ai dit hier soir. On ne rigole pas avec ca. Je suis la seul à pouvoir toucher le jeux, sous peine de fausser les futurs tirages.
- D’accord je te laisse faire, ceda-til en se retournant.

Il alla s’asseoir de l’autre coté de la table et ouvrit une brique de jus d’orange. Moi, en me penchant pour terminer de ramasser les cartes, j’examina d’un peu plus prés les cartes qui n’était pas retourné face contre terre. Imprévu, Choix, Sacrifices. Tout cela ne me disait rien de bon. Le sacrifice venait de tomber une nouvelle fois dans un tirage. Je termina de rangeai rapidement le jeu et je me remis a table.

- Tu ne dejeune que ça ?
- Oui je n’ai pas trop faim.
- Essaye quand même de manger 1 ou 2 barres de céréals.
- Oui tu n’as pas tort.

Je lui tendis 2 barres et nous finissions de déjeuner tout les 2 sur un des balcons qui était encore en état de nous supporter. Après plus de 2h à établir un plan, nous avions décidé de parcourir N.Y. Nous voulions trouver des indices pour voir ce qui avait bien pu se passer et surtout, savoir si nous étions toujours dans la même ville.

A force de visiter la ville, nous constations que nous en étions au même point. Aucun indice en vue. Nous avions trouvé des VTT et nous avions commencé notre escapade sur nos véhicules de fortune. Avec un plan et des stylos trouver un peu partout, je barrer les quartiers que nous visitions un a un. Et j’avoue que je commençais vraiment a décourager. Sur les coups de 12h30, nous nous arrêtions a Central Park pour manger nu bout.

- Bon nous avons déjà un points positifs, nous sommes toujours a New York. Dis-je un peu perdu.
- Oui c’est sur. Même si j’aurai préférer voir du monde autour de nous. Ajouta t-il un peu déçu.
- …, Oui c’est un faite.

Nous terminions de manger quand le temps commença à changer brutalement. Le vent soufflait plus fort qu’a l’habitude et le ciel devint d’un noir profond. On n’y voyait rien avec AJ. Les feuilles volaient de partout et moi j’étais accroupi a terre as essayé de voir ou nous pouvions nous refugier. J’entendais à peine ce qu’Aj me disait. Le vent continuait à souffler lorsque nous entendions au long un grondement assourdissant. Je resta tétaniser de peur. Aj essaya de me lever pour courir je ne sais ou mais je ne bougeai pas. Quand le rugissement retentit au loin une nouvelle fois, je sursauta et me leva a une vitesse folle. AJ m’attrappa la main et nous courions un peu a l’aveugle a travers central park. Le vent s’estompa un peu mais nous entendions toujours ses rugissement au loin qui vous donner froid dans le dos.
Nous courions encore et encore avant de se retrouver sur un boulevard. J’étais terrifier et pourtant pas grand-chose ne me faisait peur. Aj regardais tout autour de nous pour essayer de distinguer quelques chose malgré la pénombre persistante ! Il me tira la main et nous entrions dans un batiment.

- C’était quoi ses bruits, dis-je tremblotante
- J’en sais rien, mais ici on est plus en sécurité. dis Aj tout en me rassurant.

Moi impossible de me calmer, les bruits que nous avions entendu était tout sauf humain. J’avais l’impression de vivre un enfer. La journée avait si bien commencer. Mais comment allait-elle se finir. Je craignais le pire. Je m’asseya sur une des chaise qui était la et essaya de reprendre mon calme. Mais qu’un un autre grondement se fit entendre, mon cœur repartie de plus belle et je commençai a trembler. Je suis déjà de nature nerveuse alors vous en rajouter un peu et c’est foutu. Je pouvais avoir peur mais surtout ne pas perdre mon calme.

- Lia …
- …
- Lia regarde moi !

Je levais les yeux avec difficultés pour le regarder enfin.

- N’ai pas peur, c’est surement quelques choses d’inoffensif mais qui fait beaucoup de bruit.

Le sol se mit à trembler à la fin de se phrase. Cela devenait régulier. Comme si quelque chose marchais et nous traquer. Je me levai et m’approcha de la fenêtre. J’essayais de scruter l’obscurité pour discerner une forme ou autre chose. Puis le silence revint le vent se calma. J’étais toujours à la fenêtre a scruter la pénombre par la fenêtre. Puis je discernais enfin quelques choses. Je me reculais un peu pour faire le point. Et la je restais pétrifier sur place. Alexander avait compris aussi. Je ne pouvais plus bougeai. Dehors quelques choses d’énorme regardaient dans le bâtiment. Quand il me vit il se releva et se recula. Je ne savais pas si je pouvais respirer ou fuir à toutes jambes. Je recula et me retrouva à coté de AJ. Je n’osai même pas le regarder de peur de voir son effroi dans les yeux. Le silence était d’un morbide sans fin. Puis les murs se mit a trembler est dans un souffle assourdissant tout le haut du batiment disparu. J’hurla et couru me cacher quelques part. Apres avoir eviter différents bloc de béton, je remarquer que rien ne pouvais nous cacher. Affoler, je chercher Alex du regard et le trouva cacher derrière le bar. J’avais le visage en sueur et la peur pouvais se lire dans mes yeux. Je vis la chose s’approcher d’Alex et j’hurlai de nouveau.
Back to top Go down
View user profile http://unbreakabletour2008.skyblog.com
Trinity
New Members
New Members
avatar

Number of posts : 75
Age : 32
Localisation : Nancy
Registration date : 2008-03-26

PostSubject: Re: [CONCOUR HALLOWEEN] Une dimension parallèle [Terminer]   Mon 24 Nov - 21:01

- AJ DERRIERE TOI !!

Il se retourna et vis cette chose essayer d’attraper AJ. Je couru jusqu’au bar et fit des signes en direction de ce monstre.

- MOI ! ICI. PRENEZ MOI !
Je vis de gros yeux me regarder et le bras changea de direction. Je traversa la pièce en courant et essaya de se sortir de se traquenard pour sauver nos vie. J’entendais AJ hurler au loin mais je ne comprenais pas ce qu’il disait. J’avais les oreilles qui bourdonnait de peur et je n’avais qu’une envie fuir se lieu de désolation.

Je sautai par-dessus le reste d’un mur mais ma réception ne fut pas contrôler et j’entendis quelques chose craquer dans ma jambe. Je criais de plus belle et je vis ses yeux se rapprocher de moi. Je tremblais. Mon heure avait sonné. J’allais mourir dans un monde ou personne n’existait et je disparaîtrais de l’autre monde sans que personne ne sache pourquoi. Une larme roula sur ma joue et je me sentis décollait du sol. Je fermais les yeux et n’hurla pas. La chose m’avait dans ses mains. Je Pleurais de plus en plus et j’entendais que AJ criais mon nom. Mais je voulais le sauver lui. Alors dans un moment de lucidité j’ouvrais les yeux regardait AJ et lui cria :

- SAUVE-TOI AJ. SORT DE CE MONDE EST CONTINUE A NOUS FAIRE REVER !!

La chose me retourna et je l’avais la en face de moi. Ce pourquoi nous étions là. Je ne me débattais même pas. Je n’en avais plus la force. La 2eme main me pris les pieds et dans le moment ou elle allait me donner le coup de grâce le vent de début de soirée revint. J’hurlai une derniere fois et essaya de repenser a tout mes moment de bonheur dans ma vie. Le vent soufflais soufflais et je ne sais pas pendant combien de temps j’avais hurler. Puis le vent s’arreta et nous entendions au loin ‘’JOYEUX HALLOWEN ‘’ J’ouvris les yeux et me retrouva dans les bras de AJ comme si nous avions terminer notre slow. Je me decolla de lui fit quelques pas et constata avec joie que nous étions retourner dans notre monde.

Je remis mon regard sur AJ. Nous étions la en vie. Dans notre monde. Mes larmes cesserent. Je m’avance.

- AJ …
- Ne dis rien, je pense que nos question resteront a jamais sans réponse. Il me serra dans ses bras me fit une bise et le reste du groupe nous rejoignis.

Brian : Alors sympa ce ptit slow
AJ : Très, j’ai vecu un bon moment.
Nick : Allais on en as fini pour se soir on rentre.
AJ : Ok je vous rejoins.

Le reste du groupe partie. Aj revint vers moi me tendit un bout de papier et me susurra à l’oreille

- Si un jour tu veux parler, appel, je décrocherai volontiers.

Il me fit la bise une dernières fois et s’éclipsa dans les loges.

Moi je restais la sur place à essayer de comprendre ce qui venais de nous arriver. Je quittais les Backstage, remonta dans les VIP et fouilla ma pochette. Mon jeu était bien dedans avec un petit mot. Mais vous n’en saurais pas plus, seul les tireuses de cartes, peuvent lire ses mots.

XO XO

Gossip Girl
Back to top Go down
View user profile http://unbreakabletour2008.skyblog.com
Mary-Eve
Admin
Admin
avatar

Number of posts : 11517
Age : 35
Localisation : ♥ In his dream ♥
Registration date : 2008-03-16

PostSubject: Re: [CONCOUR HALLOWEEN] Une dimension parallèle [Terminer]   Fri 5 Dec - 0:48

J'ai adorée Smile dommage que personne n'est embarquer dans se concours ... Comme tu sais, bien, disons qu'on va dire, qu'on n'a tous gagner, comme personne n'a donner d'avis ... Un autre concours est en branle Wink tu peux y aller !!! Happy

_________________


Love is when I'm with you ... Cauz, my reason is you... I cannot breath A seconde
without you That's much i know Nothing eles ... Be my life, my world
Back to top Go down
View user profile http://backstreet-memories.superforum.fr
Sponsored content




PostSubject: Re: [CONCOUR HALLOWEEN] Une dimension parallèle [Terminer]   

Back to top Go down
 
[CONCOUR HALLOWEEN] Une dimension parallèle [Terminer]
Back to top 
Page 1 of 1
 Similar topics
-
» Spoils of Halloween
» Your OC's Halloween Name
» Let's Have Some Fun This Beat Is Sick [OPEN; Party-type thing]
» A Party Here in Halloween Town (Open)
» The Xana's Lair Challenge - NOW EXTENDED TO HALLOWEEN!

Permissions in this forum:You cannot reply to topics in this forum
Backstreet Memories :: ♥ Place à la Fantaisie / Fantasy Place ♥ :: ♥ Fanfictions Terminer / END Fanfictions ♥ :: ♥ Alex ♥-
Jump to: