Forum destiné aux Backstreet Boys - Forum intended for Backstreet Boys
 
HomeFAQSearchMemberlistUsergroupsRegisterLog in

Share
 

 Condamnée Pour Avoir Sauver

Go down 
AuthorMessage
Mary-Eve
Admin
Admin
Mary-Eve

Number of posts : 11517
Age : 35
Localisation : ♥ In his dream ♥
Registration date : 2008-03-16

Condamnée Pour Avoir Sauver Empty
PostSubject: Condamnée Pour Avoir Sauver   Condamnée Pour Avoir Sauver Icon_minitimeTue 13 May - 22:28

Condamnée pour avoir sauver


-Britanyka Grissom vous êtes condamnée à la prison à vie, pour avoir tuer votre père de sang froid!

Ce fut les seuls mots que je compris avant de tomber dans un trou noir total.
-Britanyka, je vais faire appelle!Fit Gil mon avocat

Mes poignets se fut entourer par des menottes et des policiers me pris chacun de leur côtés par un bras pour me faire marcher jusqu’à la sortie. Je ne voulais même pas regarder ma mère qui m’avait trahie en m’envoyant ici, après tout, je lui avais sauver la vie, ma vie…

Je regardas par la fenêtre de l’autobus qui allait me mener au pénitencier pour femmes condamnées…Tout ce qui venait de se passer, me coura dans la tête, me faisait un mal fou, une vie de fou.

-Aller Britanyka!Fit un policier en me prenant sèchement et durement par le bras pour me faire sortire de l’autobus

Je le suivas sans rien dire et marcha avec difficulté l’aller…Avez-vous déjà essayer de marcher avec des chaînes aux pieds vous?Bien, laisser-moi vous dire, que c’est vraiment pas évident!

-Voilà, je vous emmène Britanyka Grissom, une jeune femme qui à été condamnée à la prison à vie pour avoir tuer son propre père!Fit le policier en me laissant à un policier de la prison.
-D’accord, merci Steve!!!Fit l’autre policier en prenant ma charge.

Il me détacha et me fit entrer dans un dortoire ou j’étais seule, heureusement…Je soupiras et regarda un peu partout autour de moi, avant de me laisser tomber sur un lit pas du TOUT confortable.

Oh l’impolie, avec tout les évènements, vous ne s’avez même pas qui je suis, j’ai pas trop envie de parler de moi, mais bon, qu’est-ce que j’ai à perdre?!Rien, alors, tant qu’à rien faire, aussi bien me présenter!

Tel que dit, je m’appelle Britanyka Grissom et j’ai 21 ans. Une longue tignasses blonde descendant le long de mon dos, aux yeux gris. Je suis quand même de grande taille, 5p6 et fait 110lbs. Si on ma enfermer ici, c’est pour l’unique raison, que j’ai porter secourt à ma mère qui se faisait violer par mon père…Pourquoi ma mère a porter plainte contre moi, sa je n’es sais rien…Je ne pouvais pas accepter qu’il face du mal à ma mère en plus de moi, qui ne cessait pas de violer et battre sans arrête, alors, que j’ai eu juste assez le courage de prendre l’arme qui se trouvait dans un coffre sous le lit de mes parents et que j’ai fait feu vers mon père qui le heurta et le tua sur le coup, ma mère ma fait enfermer…Comme je n’avais pas de témoin pour m’aider, et qui aurait voulu aider une meurtrière?! Pas grand monde disons. Ça va m’apprendre à vouloir sauver quelqu’un…

_________________
Condamnée Pour Avoir Sauver Causeex4

Love is when I'm with you ... Cauz, my reason is you... I cannot breath A seconde
without you That's much i know Nothing eles ... Be my life, my world


Last edited by Mary-Eve on Tue 13 May - 22:39; edited 1 time in total
Back to top Go down
View user profile http://backstreet-memories.superforum.fr
Mary-Eve
Admin
Admin
Mary-Eve

Number of posts : 11517
Age : 35
Localisation : ♥ In his dream ♥
Registration date : 2008-03-16

Condamnée Pour Avoir Sauver Empty
PostSubject: Re: Condamnée Pour Avoir Sauver   Condamnée Pour Avoir Sauver Icon_minitimeTue 13 May - 22:30

Cela fait seulement que 3 ans que je suis enfermer ici, déjà trois anniversaire que j’ai passer sans personne a part les femmes de cette fichu prison à la noix!!!

Alors que je lançais une balle sur le lit qui était en haut du mien, la porte de ma cellule s’ouvra , je ne regardas même pas qui entrait, car, pour être franc avec vous, j’en n’es rien à faire des aller et venu des personnes qui rente et sorte d’ici.

-Voilà ta nouvelle compagne Britanyka, tâche de ne pas lui faire la vie trop dur à elle cette fois!Fit Peter sèchement en refermant la porte de la cellule derrière lui.

Je ne disas rien et continua à faire ce que je faisais. J’en n’avais rien à foutre moi de la nouvelle, elle n’a qu’a ne pas me faire chier et elle sera okay, sinon, elles y passera comme tout les autres avant elle.

Les jours passaient et la jeune fille dont j’ignorais le nom, restait toujours à son affaire et ne se méllait dans rien qui ne la regardait pas…Un après-midi, alors que tout le monde se retrouvait à la cafétéria pour manger, je la vis assise seule à une table, je me dirigeas vers sa table et resta planter debout devant celle-ci.

-Je peux m’asseoir?Demandais-je avec la voix un peu mauvaise
-Hum hum!Fit-elle s’en même lever la tête vers moi
-Merci!Fis-je en m’assoyant devant d’elle et en commençant à manger

Elle manga sans rien dire, sans doute que les autres filles d’ici lui avait dit comment j’étais et qu’elle avait de la chance d’être encore en parfaite santé de partager le même dortoire que moi. Cela me faisait rire, de voir à quel point les filles, pouvaient avoir peur de moi.

-Je m’appelle Britanyka et toi?Demandais-je après quelques instants à le regarder
-Je…Je…Je…Johanna!Fini-t-elle par me dire
-Alors, tu es ici pourquoi, tu as l’air jeune non?Fis-je en parlant plus doucement
-J’ai…J’ai…Je suis ici pour vol…
-Quel âge as-tu?!Demandais-je doucement
-18 ans!Fit-elle mal à l’aise
-Hum…Tu commences mal ta vie si tu veux s’avoir mon avis!Fis-je en mangent le reste de mon plat
-Je…Je sais…
-Tu n’as pas à avoir peur, je ne te veux aucun mal tu sais!Fis-je doucement
-C’est…C’est…C’est que les autres filles…
-Écoute pas ce que les autres disent, elles on tendancent à trop en mettre pour se rendre intéressante. Comme sa, c’est toi, qui fait partie de la même paleste!Fis-je doucement
-Hum hum!!Fit-elle doucement avec un peu moins de nervosité dans la voix
-C’est bien!Fis-je en me levant. Alors, on se revoit à notre chambre!Rajoutais-je en partant
-D’accord!Fit-elle doucement

J’allas porter mon plateau à l’endroit indiquer et sortie un peu dehors, dans la cour clôturer, mais c’est mieux que rien disons. J’entendis de la bagarre se déclencher dans un coin, j’allas voir ce qui se passait…Je vis la petite se faire frapper par une brute!

-HEY!!!!Criais-je ce qui insista tout les filles à se tourner vers moi et à se dispercer car, elles avaient tous peur de moi.
-Tien, qui vois!Fit Ulrika en tenant le bras serrer de Johanna
-Tu v’as la lâcher tout de suite!Fis-je sèchement
-Sinon quoi?!Demanda-t-elle en riant
-Sinon, c’est toi qui va se retrouver à sa place, dans une état de mort!Fis-je sèchement
-J’ai tellement peur Britanyka que j’ai oublier de trembler du petit doigt!Fit Ulrika

Elle n’eu même pas le temps de réagire qu’elle se retrouva déjà, face contre sol, avec moi assis sur son dos tenant son bras par derrière.

-Alors, est-ce que tu te croix toujours aussi maline?!Lançais-je sèchement
-Arrête, tu me fais mal!Fit-elle douloureusement
-Que je ne te vois plus la toucher, sinon, tu vas avoir affaire à moi!Fis-je en me levant de sur elle. Qu’est-ce que vous avez tous?!Fis-je en regardant les filles autour de nous.

Elles partîment sans rien dire, j’allas doucement vers Johanna qui tenant son bras qui lui faisait mal.

-Vient, on va aller à l’infirmerie!Fis-je doucement en la prenant par l’autre bras

Elle me suiva sans rien dire, sans doute qu’elle avait peur, que je me retourne contre elle et que je lui face du mal…Je la fis entrer à l’infirmerie ou une dame nous attendis gentiment.

-C’est que Britanyka, ce serait faite une copine!Lança l’infirmière
-Aude, fermez-la et occupez-vous donc de votre travail!Fis-je sèchement

Elle se tue et s’occupa du cas de Johanna qui n’avait seulement eu plus de peur que de mal. Je repartie avec elle jusqu’à notre chambre. En passant devant la clique de Ulrika, elles n’ausairent pas me regarder, tellement elles avaient la trouille…

-Woufff!!!Fis-je en les regardant, ce qui les poussa à entrer chacune dans leur cellules.

Je rentras au côté de Johanna et la laissa s’assoire sur mon sois disant lit, qui n’était même pas faite.

-Ça va aller?Lui demandais-je doucement
-Hum hum…Mer…Merci beaucoup!Fit-elle doucement
-C’est rien, je connais cette fille, elle fait la vie dure à toute les nouvelles venu, mais, à moi, elle ne me fait pas peur!Fis-je doucement
-Tu as tellement l’air, d’avoir…D’avoir peur de rien toi!Fit-elle doucement
-Depuis le temps que je suis ici, plus rien ne m’effraye disons…J’en n’es déjà vu pire que cette crapule de Ulrika…Elle se pense la terreur de cette endroit, mais elle ne fait pas peur à grand monde, elle ne se déplace jamais sans sa clique, alors ce n’est qu’une poule mouiller…
-Mais, toi, tu es toujours seule, je veux dire, tu n’as pas d’amis toi aussi?Demanda-t-elle
-Des amis?!C’est quoi sa?!J’appelle pas sa des amis, quand tu leur demandes de venir à ton secourt et qu’elles ne se présentent même pas…
-Pourquoi…Pourquoi tu es ici toi?Demanda-t-elle doucement et nerveusement sans doute de ma réponse.
-Je suis ici, depuis maintenant 3 ans ½ , juste parce que j’ai aider ma mère qui se fessait agresser par mon père, elle ma fait enfermer parce que je les tuer…tu comprends, je ne peux pas prendre qu’ont face du mal à quelqu’un que j’aime…De plus, il m’avait déjà violer et battue à plusieurs reprises, alors j’ai pas réfléchie et sur l’effet de la colère je suis rentrer dans la chambre de mes parents et j’ai pris l’arme de mon père qui laissait toujours sous le lit, et j’ai fait feux vers mon père, il est mort sur le coup…Ma mère ma alors fait arrêter et je suis ici depuis que j’ai 21 ans…Tu crois bien faire en aidant ta mère et elle te remercie comme sa, elle se débrouillera toute seule à l’avenir, moi, de toute façon, je ne peux plus lui venir en aide, car, par sa faute, je suis condamnée à prison à vie!Fis-je en regardant un garde de sécurité fermer la porte de notre cellule.
-Mais…Tu ne peux pas fait appelle pour sortire d’ici?!Demanda-t-elle
-Sa fait trois ans que mon avocat essaie de me faire sortire d’ici, et c’est toujours le même verdique qui se fait entendre, j’en n’es un peu marre, alors, tant qu’à me faire dire toujours le même discourt, j’aime mieux rester ici!!!Fis-je en soupirant
-C’est horrible, je veux dire, de voir, que des parents, puise faire subire sa à leur enfants…C’est…Horrible…
-J’en n’es longtemps voulu à ma mère et je lui en veut encore aujourd’hui…Je n’avais que 21 ans quand je suis entrer ici, je suis maintenant rendu à 24 ans et je ne pourrais jamais re-sortire d’ici, elle ma empoisonner la vie à sa façon!Fis-je
-Je suis désolée…Fut les seules mots qu’elle me dit
-Tu n’es pas la seule, mais dit toi, que toi, tu vas pouvoir re-sortire au bout de quelques temps, moi jamais!Fis-je en me levant du coin de mon lit

Tard dans la soirée je me couchas en laissant Johanna seule. Depuis que j’avais appris à connaître Johanna, une amitié c’était crée entre nous, c’était comme ma petite sœur que je n’avais pas en même temps d’être ma meilleure copine. Elle s’avait me comprendre tout comme je s’avais la comprendre quand elle n’allait pas bien…

_________________
Condamnée Pour Avoir Sauver Causeex4

Love is when I'm with you ... Cauz, my reason is you... I cannot breath A seconde
without you That's much i know Nothing eles ... Be my life, my world
Back to top Go down
View user profile http://backstreet-memories.superforum.fr
Mary-Eve
Admin
Admin
Mary-Eve

Number of posts : 11517
Age : 35
Localisation : ♥ In his dream ♥
Registration date : 2008-03-16

Condamnée Pour Avoir Sauver Empty
PostSubject: Re: Condamnée Pour Avoir Sauver   Condamnée Pour Avoir Sauver Icon_minitimeTue 13 May - 22:33

Un soir alors que je rentras dans ma cellule, je vis Johanna assise avec un cartable devant elle et un crayon dans les mains, j’allas m’assoire près d’elle.

-Que fais-tu?Demandais-je doucement
-J’écris à mon cousin, il m’aide beaucoup à m’en sortire et sait à quel point je regrète se que j’ai fait…Cela fait déjà 28 mois que je suis ici, et j’en n’es déjà marre!Rajouta-t-elle
-Je suis contente de voir, que tu as quelqu’un pour t’aider!Fis-je doucement en allant m’assoire sur mon lit.
-Je lui es parler de toi, j’espère, que tu m’en, voudras pas trop?!Fit-elle mal à l’aise
-Tu peux bien faire ce que tu veux, y’a rien qui me dérange au point ou j’en suis rendu…
-Il aimerait bien que tu lui écrives…
-Et pourquoi je lui écrirais?Je n’est rien à lui dire moi!Et de toute façon, moi et l’écriture, c’est deux chose totalement différente, nous ne sommes pas de meilleur ami!Fis-je en me laissant tomber sur mon lit et en lançant ma balle sur le lit du haut
-Ta rien à perdre Brit!Fit-elle doucement. Si jamais, tu changes d’avis, il s’appelle Nickolas!
-Mouais!Fis-je en me tournant dos à la lumière

Je l’entendis fermer son cartable et la lumière et sentis le lit au haut de ma tête bouger, donc j’en conclu qu’elle venait de monter se coucher à son tour…

Les journées continuait de passer, comme ma vie continuait à se tuer à petit feux. J’allas rejoindre Johanna qui était assise devant un paquet de feuille et lui laissa tomber une lettre plier en deux sur ses feuilles.

-Tu as changé d’avis!!Lança-t-elle en me souriant
-J’avais rien de mieux à faire!Fis-je sans plus en allant me coucher dans mon lit
-Tu vas voir, tu ne le regrèteras pas, tu vas l’adorer!Fit-elle doucement
-Si tu le dis!Fis-je sans plus…

Elle mit ma lettre dans une enveloppe et en rentra une autres après quelques heures, la ferma de l’aide de sa salive, et fit une grimace au contact de sa langue sur la colle de l’enveloppe, ce que je ne pu m’empêcher de me faire rire. Elle me regarda me fit une grimace et déposa la lettre sur le coin de la petite table qui il avait dans notre dortoire.

Je sortie de ma chambre et quelqu’un me poussa dans le dos, ce qui me fit tomber face première contre le sol. Je sentis quelqu’un s’assoire sur moi et me serrer le bras de derrière.

-Alors, on se sens comment prise dans son propre piège?!Me lança Ulrika
-Tu te crois maline?!Fis-je en ne pouvant m’empêcher de rire
-C’est toi qui est mal prise et non moi!Fit-elle en riant
-C’est ce que tu croix?!Fis-je

Je levas un de mes pieds qu’elle reçue derrière la tête, ce qui la força à lâcher son étrainte et qui tomba par derrière. Je me levas et déposa mon pieds sur son ventre.

-Tu s’avais sans doute pas que j’étais championne de gymnastique au primaire et au secondaire hein?!Fis-je en riant
-Je vais finir par t’avoir!Fit-elle sèchement
-C’est ce que tu crois?!Fis-je en m’assoyant sur elle et en lui flanquant mon point au visage. Je te préviens, tu essaies encore une seule autre fois de me toucher ou de toucher Johanna, je te tue!Fis-je en me levant.
Johanna me regarda la bouche grande ouverte.
-Ferme ta bouche, tu vas avaler des mouches!Fis-je en entrant dans mon dortoire.
-Wow!!!Comment tu as fait?Me demanda-t-elle encore stupéfait de se que je venais de faire.
-J’ai suivi des cours d’auto-défence quand j’étais jeune, mon père disait que c’était important que je sache me défendre quand quelque chose allait m’arriver… Je crois que pour une fois, il avait raison dans un de ses propos!Fis-je

Elle me souria.
-Ah!!!Tien, c’est pour toi sa!Fit-elle en me tendant une lettre plier en deux
-Merci!Fis-je en la prenant doucement des ses mains

Elle me souria à nouveau et alla s’assoire pour lire elle aussi sa lettre. J’ouvras la lettre doucement et commença à la lire.

« Chère Britanyka,
Je suis heureux, de voir que tu as bien accepter de m’écrire finalement, ma cousine Johanna ma dit, que tu hésitais à m’écrire, tu sais, tu n’as rien à craindre de moi, si je lui es demander de te dire de m’écrire, c’est parce qu’elle, me parlait beaucoup de toi et j’étais curieux de voir qui tu étais.

Elle ne ma pas dit le pourquoi tu te retrouvais la, de toute façon, je crois que cela ne me regarde pas tellement, et si tu veux me le dire, tu me le diras quand tu le voudras, moi je ne te force à rien…
Je ne sais pas tellement quoi te dire, disons, que je ne te connais pas tellement, et toi non plus à bien y penser, alors, je vais faire comme on faisait à la petite école et je vais te parler de moi un peu plus!!Tellement intéressant hein?! Bien tu n’auras pas le choix de lire sa!

Bien, comme ma cousine, te la dis, je m’appelle Nickolas, mais tu peux m’appeler Nick si tu veux…J’ai 24 ans, je fais partie d’un groupe de musique, que je ne sais pas si tu connais…les Backstreet Boys, enfin, c’est mon groupe sa!!!(rire)J’en fais parti depuis plus de 11 ans, 11 ans, my god c’est long pareil finalement!mais bon j’aime sa, alors pourquoi m’en privé?!le chant, c’est ma passion…Tu as sûrement une passion toi aussi, comme tout le monde dans le fond!!!

Alors, qu’est-ce que tu aimes faire, qu’est-ce qui te tiens le plus à cœur, c’est quoi tes passions, tes rêves?!Parle-moi de tout ce que tu veux bien me dire, je veux apprendre à plus te connaître…

À bientôt j’espère!

Nick

Xxxxx
»


Je souria après avoir lu sa lettre, je la déposas sous mon oreiller comme je ne s’avais pas ou la mettre et que je n’avais rien non plus pour la serrer.

-Alors, comment tu le trouves?Me demanda-t-elle doucement
-Il a l’air sympa!Fis-je en soupirant.
-Tu v’as bien t’entendre avec lui!Fit-elle doucement
-Si tu le dis!Fis-je doucement
Elle se leva de sa place et m’emporta un paquet de feuilles mobiles
-Tien, je sais, que tu n’en n’as pas, alors, je t’en donne un!Fit-elle doucement en me souriant
-Merci, c’est gentil!Fis-je en lui souriant.
-C’est rien!Fit-elle en retournant s’assoire

Je mis les feuilles dans le fond de mon lit, au côté de ma taie d’oreiller. Je du m’endormire, car, à mon réveille ma montre indiquait 3hrs AM.

Comme Johanna dormait et que je n’étais pas pour la réveiller pour parler avec elle, je pris la lettre qui était sous mon oreiller et pris le paquet de feuilles à mes côtés. Je me levas et pris un crayon dans le coffre à crayon de Johanna et retourna m’assoire à mon lit. J’ouvras le petite lumière qui marchait à pile que j’avais accrocher contre le bas du lit de Johanna et commença à écrire…

« Bonjour Nickolas,
J’ai longtemps hésiter avant de répondre à cette lettre, mais j’ai fini par le faire, à 3hrs30 AM, Johanna dort alors je ne suis pas pour la réveiller pour lui parler, sa serait méchant de ma part, alors, je vais t’embêter toi à la place!!Ta pas de chance hein?(rire)

Non, je ne connais pas le groupe à laquelle tu fais parti…Les Backstreet Boys, c’est ça?!J’imagine que ça doit être bien comme musique en son genre…Je dois plutôt dire, que moi, j’écoute des styles vraiment bizarre, comme Nirvana, Metalica, Pantera, ACDC et plein de groupe du genres, alors, je ne crois pas, que ton groupe, ce classe dans mon style de musique hein?!

C’est sur, que comme tout le monde, j’avais des passions, des ambissions, des rêves…Mais depuis que je suis ici, plus rien n’a de sens…J’ai toujours rêver de devenir gymnas professionnel, mais, c’est pas ici que je vais pouvoir le devenir disons. Côté passions, c’est sur, que j’en n’ai…J’adore la gymnastique, la danse…Je m’entrainne beaucoup, y’a rien de mieux à faire enfermer ici disons…

Je n’aime pas écrire, sa Johanna, t’en n’a sûrement parler?!mais elle a fini par me convaincre de t’écrire, et je dois dire, que malgré tout, c’est quand-même amusant, que de laisser aller ses idées sur une feuilles de papier, parler à un inconnu, à une personne que tu ignores qu’il est, à quoi il ressemble, comment il est dans la vie de tout les jours…

Tu pourrais être un gros boutonneux, comme tu pourrais être, un séduisant jeune homme de belle apparence père de famille…J’en sais rien, c’est amusant, d’essayer de deviner la vie des gens à travers son écrit!

Je ne peux pas croire, que c’est moi Britanyka Grissom qui dit tout ça!!!Je me surpasse !!(rire)Finalement, c’est plutôt amusant écrire…
Johanna, je l’adore comme ma petite sœur, c’est une fille vraiment attachante et adorable, quand je l’es vu la première fois, je dois t’avouer, que je ne voulais rien s’avoir d’elle, mais quand j’ai appris à la connaître tout à changer…Depuis se temps, je ne cesse de prendre sa défense quand quelqu’un ose la toucher…Ça je crois, qu’elle te la déjà dit non?!À moins que je me trompe?!

Ici, tout le monde à peur de moi, même ta cousine, a eu une frousse incroyable de moi, et cela me faisait plutôt rire disons…C’est vrai, que j’ai un sale caractère, mais c’est un détail sa!!!(rire)
Enfin, je dois déjà te laisser, il est déjà 5hrs30 AM et nous allons devoir nous lever sous peu…

À bientôt

Britanyka

Xxx
»


Je plias la lettre et alla la déposer sur l’enveloppe que Johanna avait laisser à l’évidence…Je remis son crayon à l’endroit que je l’avais pris et alla me coucher sans tarder.

_________________
Condamnée Pour Avoir Sauver Causeex4

Love is when I'm with you ... Cauz, my reason is you... I cannot breath A seconde
without you That's much i know Nothing eles ... Be my life, my world
Back to top Go down
View user profile http://backstreet-memories.superforum.fr
Mary-Eve
Admin
Admin
Mary-Eve

Number of posts : 11517
Age : 35
Localisation : ♥ In his dream ♥
Registration date : 2008-03-16

Condamnée Pour Avoir Sauver Empty
PostSubject: Re: Condamnée Pour Avoir Sauver   Condamnée Pour Avoir Sauver Icon_minitimeTue 13 May - 22:37

Des mois était passer, et toujours, cela me faisait rappeler à quel point je m’ennuyais enfermer ici. Heureusement j’avais Johanna qui passait le claire de son temps avec moi. J’écrivais encore à Nickolas qui me racontait sa vie, et plein d’autre trucs du genre, je dois avouer, qu’il est plutôt sympa pour un mec, en son genre.

-J’ai parler avec mon cousin!Fit-elle toute joyeuse en entrant dans notre dortoire
-C’est bien!Fis-je en lui souriant
-Il te passe le bonjour et dit qu’il est désolé pour le temps, qu’il prend à t’écrire, c’est qu’il est très occupé avec la tournée et tout le quitte la!Fit-elle
-C’est pas grave, sa repose mes mains!Fis-je en riant.

Elle se mit à rire ce qui me portait à rire à mon tour.
-C’est quoi tu écoutes?Lui demandais-je
-Ah, c’est le groupe de mon cousin, tu veux entendre?Demanda-t-elle doucement en s’approchant de moi
-Ouais, pourquoi pas!Fis-je en lui souriant

Elle s’assisa sur le coin de mon lit, à mes côtés, et me tendis un écouteur. Comme je le pensais, c’était pas du tout mon style de musique, mais c’était bien quand même, leurs voix allait plutôt bien ensemble et elles s’armonnisaient avec accord et brio. Elle me regarda comme pour me dire, c’est lui qui chante. J’écoutas attentivement sa voix, et de plus en plus ou je l’écoutais, sa voix me faisait rêver. Il avait une très belle voix!
Alors que j’étais entrain de faire mon entrainement quotidient, Johanna entra en folle dans la cellule le sourire aux lèvres.

-Laisse tes entrainements et vient avec moi!Fit-elle aussitôt en prenant mon bras doucement pour m’aider à me lever
-My god, qu’est-ce qui se passé ma fois?Demandais-je en la regardant aussi énervée
-Vien avec moi, et ne pose pas de questions!!Fit-elle en me tirant par la main.
-On se clame!!!Fis-je en la suivant toujours en tenant sa main.

Elle me fit entrer dans une pièce ou les visites se faisait, je ne comprenais vraiment pas pourquoi, elle m’emmenait ici, j’ai jamais de visite moi!!! Elle continua à tirer ma main et m’emporta vers une table où déjà quelqu’un y était assis.

-Nickolas!!!Fit Johanna doucement

L’homme se tourna la tête vers Johanna et laissa sortir un énorme sourire, qui ma fois était contagieux, car, elle ne pu s’empêcher de sourire aussi…

-Je t’emporte la fameuse Britanyka!Fit-elle doucement
-Bonjour Britanyka!Fit-il doucement en me souriant
-Bon…Bonjour!Fis-je en ne pouvant m’empêcher de décrocher mon regard de lui.

J’étais stupéfait devant sa beauté, il était vraiment un très bel homme je dois vous avouez…C’est bizarre à croire, surtout venant de moi, mais, c’est pourtant vrai. Je fini par m’assoire près d’eux sans rien dire.

-Brit?!? Lança Johanna doucement
-Oui?!Fis-je en sortant de la lune
-Tes sur que sa va?!Tu parles plus que ça d’habitude!Fit-elle
-Ouais, sa va!Fis-je en soupirant et en voyant, que Nick me regardait
-Alors, joins toi à nous!Fit-elle doucement en me souriant
-Hum hum, désolée!Fis-je en souriant timidement à Nick qui me souriait
-Je suis content, d’enfin voir, qui se couche sous l’écriture des lettres que je recevais!Fit Nick doucement en me souriant
-Moi aussi!!!Je peux enfin mettre, un visage sur la personne!Fis-je timidement
-Pareillement pour moi!Fit-il
Johanna, nous regarda et souria.
-Quoi ta à sourire la cousine?!Demanda Nick aussitôt
-J’avais raison, en disant, que vous alliez vous entendre, à merveille!Fit-elle souriante
-Mouais, pour une fois, ce que tu dis, est vrai!Rajouta-t-il en lui faisant une grimace
-Pff!!!Tu peux bien aller te faire voire!Fit-elle en riant
-Ouff!!!Y’a de l’amour dans l’air!Fis-je en riant
-Oh, sa tu as encore rien vu!Fit Johanna
-Elle a raison, on n’est pire que sa d’habitude!Fit Nick pour clore le tout
-J’ose pas l’imaginer!Fis-je en riant
-Tu peux même pas s’avoir, toute les conneries, que mon cousin et moi, on na pu faire, quand nous étions ensemble!
-Ok!!!Ça promet!!!Fis-je en riant

Ils se mirent tout les deux à rire…
-Alors, ta libération, est du pour quand Johanna?!Demanda Nick doucement
-J’en sais rien, mais j’espère pour bientôt, car, j’en n’es marre d’être enfermer ici, à part Brit, y’a rien d’amusant ici!Fit-elle en me regardant
-Compte toi chanceuse, toi, au moins, tu va pouvoir re-sortire d’ici, moi pas!Fis-je en soupirant
-Voyons, qu’est-ce que tu as fait de si grave, pour ne pas pouvoir, re-sortire d’ici?Demanda Nick doucement
-J’ai pas envie d’en parler!Fis-je en me levant de la chaise. Je suis désolée, mais je vais vous laisser entre vous, moi, j’ai autre chose à faire!Rajoutais-je avant de m’excuser auprès de Nick et Johanna.

Je ne leur laissas même pas le temps d’ajouter quoi que se soit, que déjà, j’étais partie dans ma cellule. J’avais pas tellement envie, de compter ma vie à Nick, je le connaissais à peine. Je me laissas tomber sur un lit, qui sois dit en passant, est le même feeling, que de coucher sur le plancher.

_________________
Condamnée Pour Avoir Sauver Causeex4

Love is when I'm with you ... Cauz, my reason is you... I cannot breath A seconde
without you That's much i know Nothing eles ... Be my life, my world
Back to top Go down
View user profile http://backstreet-memories.superforum.fr
Mary-Eve
Admin
Admin
Mary-Eve

Number of posts : 11517
Age : 35
Localisation : ♥ In his dream ♥
Registration date : 2008-03-16

Condamnée Pour Avoir Sauver Empty
PostSubject: Re: Condamnée Pour Avoir Sauver   Condamnée Pour Avoir Sauver Icon_minitimeTue 13 May - 22:57

Johanna, passait en cour des libérations, aujourd’hui, je s’avais, que plus jamais, je n’allais la revoir, et sans doute que, je n’allais jamais recevoir de ses nouvelles, et encore bien moins, de son cousin Nickolas. Elle venait de tout ranger ce qui lui appartenait, je l’avais bien sur aider, même si en dedans de moi, j’aurais tellement voulue, qu’elle reste près de moi.

-Bien, je crois, que c’est aujourd’hui, qu’on se dit au revoir!Fis-je doucement en la regardant
-Ce n’est pas parce que, je ne serais plus ici, que tu n’auras plus de mes nouvelles, je vais t’écrire…D’ailleurs, je vais vivre chez Nick, afin de m’éloignée des mauvaises fréquentation!Fit-elle doucement
-C’est une bonne nouvelle alors!Fis-je en lui souriant malgré que j’étais plutôt triste.
-Je ne t’oublierais pas Britanyka, je t’en fais ma promesse!Fit-elle avant de me serrer dans ses bras.
-Je ne t’oublierais jamais moi non plus!Fis-je doucement en laissant glisser malgré tout, quelques larmes.
-Je t’adore fort, grande sœur!!!
-Moi aussi, petite sœur!Fis-je en lui souriant. Ne te retourne pas!Rajoutais-je

Elle partie et ne se retourna pas, cela, allait nous faire beaucoup moins mal à tout les deux! Depuis qu’elle était partie, toute était différent, j’avais moins envie de manger, moins envie de rire et sourire.

-Oh, c’est dommage, tu n’as plus ta petite protégée!Lança Ulrika
-Ah, la ferme veux-tu!Fis-je en la poussant pour rentrer dans ma cellule
-Tu en n’es patétique!Fit-elle

Je ne lui répondis rien et referma moi même ma cellule, j’avais envie de rester seule…

-Britanyka Grissom, c’est pour toi!Fit une dame qui s’occupait, de passer le courier.
-Lance le dans ma cellule!Fis-je sans plus

Je l’entendis soupirer et elle fit glisser l’enveloppe sur le plancher, le plus loin qu’elle le pouvait. Quand j’entendis ses pas, plus loin, je me levas et alla chercher l’enveloppe pour aller me rassoire dans mon lit. Je reconnu tout de suite, l’écriture de Johanna. J’ouvras l’enveloppe lentement et y sortie sa lettre :

« Britanyka,

Je suis tellement heureuse, de te retrouver par l’écriture de cette lettre. Tu me manques tellement si tu s’avais à quel point, j’ai hâte de te revoir!!!
Depuis que je suis sortie de cette prison, ma vie a recommencer à en un tout nouveau point…Nick, est adorable avec moi, il prend vraiment très soin de moi, même s’il est souvent parti en tournée pour son groupe, il prends la peine de me téléphoner à tout les soirs, pour voir, si je vais bien!

En parlant de Nick, depuis qu’il ta vu, je crois, qu’il t’aime bien, il me parle souvent de toi, c’est la première fois que je le vois comme sa, depuis son ex petite amie Mandy…Je ne l’avais pas vu sourire depuis des années entière, c’est comme si, tu le faisais revivre toi aussi!C’est fou je sais, mais c’est ça pareil!

Il est 3hrs30 AM, et j’ai pas du tout envie de dormire, je n’y arrive pas non plus…Je sais que je peux tout te dire et avoir confiance en toi…En faite, depuis quelques semaines, je n’arrête pas de penser à un ami à mon frère, je le vois partout, c’est trop bizarre, je n’ose pas en parler avec mon frère, il se foutrait de ma gueule…En faite, il s’appelle Alexander, c’est un membre de son groupe, il est beaucoup plus vieux que moi, mais, il me fait tellement craquer, il est tellement adorable, si tu le voyais… D’ailleurs, à bien y penser, j’ai une photo de lui avec moi, alors, je te la metterais avec ma lettre, tu pourras voir, à quoi il ressemble!

Je ne sais pas, quand Nick t’écrira, mais, ne t’en fais pas, il ne t’oublie pas…Je sais, que cela fait quelques mois, qu’il ne t’a pas donner de ses nouvelles, et il me demande de te dire, qu’il est désolé, et qu’il a beaucoup de travail, mais, cela ne l’empêche pas de penser à toi…J’espère que tu le crois?!

J’ai pensée à toi, je t’envoie, une photo de mon cousin, je sais, que tu en n’as pas, et cela fera un peu plus gai dans la cellule que nous partagions ensemble!!!Qu’est-ce que tu en penses?!

J’espère avoir de tes nouvelles bientôt…

Je t’aime fort fort grande sœur

Johanna
Xxx
»


Je fouillas dans le fond de l’enveloppe et pris les deux photos qu’elle m’avait dit, qu’elle avait mise. Je tombas sur la photo, de son Alexander sûrement, et comme elle le disait, il était plutôt belle homme. Mon cœur arrêta, quand je tombas sur la photo qu’elle m’avait envoyer de Nick, il était tellement beau!!!

Après avoir lu quelques fois la lettre qu’elle m’avait écrit, je fini par me décider, à mon tour, à lui écrire…

« Johanna,

Eh bien, je suis heureuse d’avoir reçu de tes nouvelles, je ne mis attendais pas du tout, mais j’apprécie beaucoup, que tu l’es fais pour moi, et comme tu vois, je ne tarde pas, à t’écrire à mon tour!De toute façon, je n’es rien de mieux à faire de mes journées, alors je peux bien t’écrire!
Je suis contente de voir, que ta vie, à recommencer, sur le bon pied et que Nick, est la pour t’aider, tu le mérites tellement ma puce, tu ne peux pas s’avoir à quel point en plus…Tu as le droit à une nouvelle vie toi aussi, à avoir encore une seconde chance pour te racheter et montrer que tu n’es pas une minable, mais, une fille bien, avec beaucoup de potentiel!

Ça me fait rire, mais depuis que j’ai vu Nick, j’arrête pas de penser à lui, comme je pense à toi aussi, parce que, c’est tellement dur ici…Vous êtes en quelque sorte, ma porte de sortie, même, si jamais, je ne sortirais d’ici, au moins, je sais, que j’ai toujours quelqu’un sur qui compter.
Ça me gêne, de s’avoir, que Nick, n’arrête pas de te parler de moi, j’espère que c’est en bien au moins?! C’est sur, que moi aussi, je pense souvent à lui, mais, je le partage avec personne, je garde tout ce que je ressens, comment je me sens pour moi même, car, en dehors de toi, j’ai pas d’autres personnes à qui parler et à qui me confier…

Ton Alexander, est plutôt mignon ma puce, tu as du goût!!!Mais tu sais, tu devrais en parler avec ton cousin, après tout, c’est son ami, il pourrait t’aider…Mais moi, je ne peux pas t’aider vraiment, la seule chose que je puisse te dire, c’est d’avoir confiance en toi et de foncer, après tout, qu’est-ce que tu as à perdre?!Rien non?!Tu m’en redonneras des nouvelles sur sa ma belle!

Je m’en doutais, que c’était pour sa, que Nick ne m’écrivait plus, mais, tu sais, il me doit absolument rien, maintenant que tu es sortie, il na plus besoin de m’écrire s’il n’en n’a pas envie, je ne le force à rien loin de la!C’est sur, que sa serait dommage, mais bon, je ne pourrais pas lui en vouloir pour sa quand-même…

Merci, pour les photos, je les es accrocher à mon mur, près de mon lit, comme tu dis, sa décors un peu plus la cellule qui est vraiment morbide disons, alors, je te remercie, c’est vraiment sympa de ta part!

Enfin voilà, ils vont très bientôt faire le décompte pour fermer les lumières, alors, je vais m’arrêter ici, mais, j’espère avoir de tes nouvelles bientôt!

Je t’adore!

Britanyka
Xxxx
»


Tell que dit, je n’eu le temps, que de fermer ma lettre dans une enveloppe avant que le décompte se face et que toute les lumières se ferme dans la prison. Je n’avais pas vraiment la fatigue facile, mais, je faisais de mon mieux, pour m’endormire afin d’être capable de me lever tel que prévu le lendemain matin.

_________________
Condamnée Pour Avoir Sauver Causeex4

Love is when I'm with you ... Cauz, my reason is you... I cannot breath A seconde
without you That's much i know Nothing eles ... Be my life, my world
Back to top Go down
View user profile http://backstreet-memories.superforum.fr
Mary-Eve
Admin
Admin
Mary-Eve

Number of posts : 11517
Age : 35
Localisation : ♥ In his dream ♥
Registration date : 2008-03-16

Condamnée Pour Avoir Sauver Empty
PostSubject: Re: Condamnée Pour Avoir Sauver   Condamnée Pour Avoir Sauver Icon_minitimeTue 13 May - 23:00

Les jours passait, et était vraiment de plus en plus dur pour moi, j’avais personne à qui parler et je m’ennuiais tellement là, vous ne pouvez pas s’avoir à quel point… alors que j’étais dans ma cellule, Carl, un gardien de sécurité, entra et se mis devant moi…

-Je peux t’aider?!Lui demandais-je en levant la tête vers lui
-Ouais, en faite, j’ai besoin de ton aide!Fit-il en touchant au haut de ses pantalons
-Et, en quoi, puis-je t’aider?!Demandais-je en évident de regarde ce qu’il faisait
-En beaucoup de choses!Fit-il en détachant son pantalon
-Écoute, je crois, que tu n’es pas à la bonne place pour ça, la pétasse de service, c’est Ulrika!!!Fis-je en espérant, qu’il allait me laisser tranquille.
-Elle ne vaut pas le coup cette fille, mais toi, hum, tu es plutôt séduisante, sexy et…Fit-il en commençant à descendre son pantalon
-Carl, tu sais, que je peux te faire renvoyer pour ça!Fis-je en essayant de le persoider de me laisser
-Il ne te croirons pas, toi, qui à tuer ton père!!!Fit-il en riant

Il vena se coucher sur moi, en me forçant à l’embrasser un peu partout sur son corps, qui ne voulait que moi…J’essayas de me défendre, mais, rien à faire, il était beaucoup plus fort que moi…De l’aide de ses matraques, il me frappa à perdre halaine , ce qui me força, à ne pas crier pour ne pas me faire frapper d’avantage… il n’eu pas de pitié et pris son pied en se servant de moi, comme d’une guenille, qu’on montrait fièrement à tout autre personne, comme un tropher , que, qui conte peu toucher et en prendre son due…

Après autant d’heures d’enfer, il me laissa là comme une pauvre carpe…il m’avait vidé de tout mon être avec ces sale pattes…J’avais tuer mon père pour cette raison, et je croyais, en être à l’abris maintenant, faut croire, que je m’étais tromper sur toute la ligne, et que j’allais devoir supporter encore tout ça… Même ici, je n’étais pas en sécurité et je craignais pour ma vie…

Ma vie était devenu un enfer, Carl, n’arrêtait pas de venir me gâcher la vie à tout moment, faut croire, qu’avec moi, il aimait prendre son pied et que j’étais la meilleure selon lui, dans les émotions forte… on m’avait mis dans un cacheau , un trou noir alors que je n’avais rien faite, Carl, avait fait sa, juste pour me faire chier…je ne pu en re-sortire qu’a près quelques semaines, ou ont m’avait laisser trainer là, sans manger…J’avais maigris affreusement, déjà que je n’étais pas grosse d’avance, c’était encore pire maintenant.

-Britanyka, j’espère, que tu as aimer, ton séjour dans ton trou?!Demanda Carl ironiquement
-Allez vous faire foutre!Fis-je en lui crachant au visage.
-Petite garce!!!Fit-il en me flanquant son point au visage.

Il me fit entrer dans la même cellule que j’occupais avant et me lança sur mon lit.

-Je te préviens, tu dis quoique se soit, et je te bute!!!Fit-il en déposant son arme sur moi
-Pourquoi, vous me faites sa?Demandais-je en retenant mon respire à chaque fois, que je sentais son fusil se poser sur mon cou
-Parce que, des filles de ton genre, je peux m’en faire une dixaines…Alors, tu en n’as de la chance de m’avoir pour toi tout seul, dis-toi sa!Fit-il en déchirant mes vêtements, qui était déjà en l’ambaux.
-Pourquoi moi, plus qu’une autre?Demandais-je en ne s’avant trop, si je devais vraiment parler.
-Parce que, tu es très bonne au lit, ton père a eu raison, de te faire tout ça, tu es une experte!Fit-il en riant avant de me violer.

Il me lança un sac et sorti de ma cellule. Je fouillas dans le sac tremblotante et y découvra, du linge de rechange ainsi qu’une lettre dans la fin fond du sac…je la pris dans mes mains et regarda l’écriture, je reconnu tout de suite, celle de Nick. Je serras sa lettre contre moi et me mise à pleurer sans fin…

-À la ferme, ont essaient de dormire nous!Lança une fille dans une cellule voisine.

J’essayas d’étouffer mes pleures et ouvra la lettre d’une main tremblotante afin de pouvoir me mettre à la lecture de son contenue.

« Chère Britanyka,

Je sais, que j’ai pris du temps, avant de finir par te donner de mes nouvelles, c’est que j’étais beaucoup occupé et je n’avais pas une seule minutes à moi, pour t’écrire…Mais là, je le prends, pendant que j’en n’aie un peu…

Johanna, ma dit, que cela faisait une couple de mois, que tu ne lui avait pas écrit, je me demandes bien, ce qui se passe avec toi, tu n’as pas l’habitude à sa d’habitude, pourquoi que c’est maintenant que tu le fais?!Il tes arriver quelque chose de mal, où je ne sais pas moi…

Écoute, je m’en fais beaucoup pour toi, je tiens à toi moi…Johanna, a terriblement peur, de se qu’il aurait pu t’arriver, et moi aussi, je dois t’avouer…Je t’en pris, donne de tes nouvelles, que ce soit à moi où à ma cousine, ça n’a pas d’importance, il faut que tu en donnes…

Je t’en pris Britanyka, ne reste pas sous silence, et donne de tes nouvelles.

Je pense à toi très fort!

Nick
Xxxx
»


Je ne s’avais pas, si je devais lui écrire, où pas…Dans ma tête, tout allait mal, et tout me tournait au maux de cœur. Je tournas ma tête, et vis la photo de Nick, je la décollas du mur et la mise contre mon cœur. Je fini par prendre mon bloc note et par lui écrire.

« Cher Nickolas,

Si je n’ai pas donner de nouvelles, c’est pour des raisons personnelles…En faite, Nick, il m’est arrivée quelque chose de horrible, et j’ai besoin d’en parler, je ne peux pas le garder pour moi, c’est trop dur, sa fait trop mal, je souffre trop…

Depuis quelques mois, je vis le pire des enfers que la terre m’est donner de vivre…Carl, qui est un garde de sécurité de la prison où je suis, entre dans ma cellule à toute les nuits…Il allait dans la cellule de Ulrika avant, et la, il a changer pour la mienne…Jusqu’à-là tu me suis?!Bien en faite, il me fait des menaces, que si j’en parle, il me tuera sans pitié, et je sais, qu’il sera game de le faire, c’est tellement dans ses tripes!
Nickolas, depuis une couple de mois, Carl, entre dans ma chambre, pour…Pour…Pour, me violer, me battre m’infliger les pires souffrances…J’ai tenter de mourir, en me tranchant les veines, mais, on ma trouver et foutu dans le cacheau dans le fond d’un trou noir, où, on m’interdisait de manger, de boire, c’est tellement dur Nick, j’en peux plus, et dire, que je dois rester ici, pour le reste de mes jours…

Si je te l’es dit, c’est parce que, j’avais besoin de partager cette souffrance avec quelqu’un, mais je t’en pris…Ne fait RIEN il pourrait me tuer, et moi, je le crois…Garde tout sa pour toi, et uniquement TOI je te fais confiance Nick!

Aller je dois te laisser, je sens qu’il revient!!!

Je t’adore n’oublie jamais sa, et dit à Johanna que je l’aime fort!

Britanyka
Xxxx
»


Je mis la lettre dans l’enveloppe et la cachetta pour la mettre sous mon oreiller, au même moment, ou Carl, entra dans ma cellule…

_________________
Condamnée Pour Avoir Sauver Causeex4

Love is when I'm with you ... Cauz, my reason is you... I cannot breath A seconde
without you That's much i know Nothing eles ... Be my life, my world
Back to top Go down
View user profile http://backstreet-memories.superforum.fr
Mary-Eve
Admin
Admin
Mary-Eve

Number of posts : 11517
Age : 35
Localisation : ♥ In his dream ♥
Registration date : 2008-03-16

Condamnée Pour Avoir Sauver Empty
PostSubject: Re: Condamnée Pour Avoir Sauver   Condamnée Pour Avoir Sauver Icon_minitimeTue 13 May - 23:03

C’était la seconde fois en moins de 3 mois, que j’essayais de me suicider, et qu’on m’envoyait dans le cacheau… Vous allez rire, mais je me sens mieux là que dans ma cellule, je reçois pas de visites de Carl et n’y d’autres garde de sécurité qui se sont joins à lui, au court des derniers mois.

Alors, que j’étais encore, dans le cacheau, on n’ouvra la porte, ce qui laissa surgire, une forte lumière, qui m’aveugla tout de suite…

-Quelqu’un pour toi!Fit Carl sèchement

Je me levas faiblement, et il me prit par le bras et le serra.
-Je te préviens, tu dis, quoi que ce sois, et je te tue!Fit-il sèchement en me faisant marcher avec lui.

J’ignorais, qui pouvait autant vouloir me voir, alors, que c’était tout à fait interdit?!
-Gil?!Fis-je en voyant mon avocat assis sur une chaise, près d’une table.
-Bonjour Britanyka!Fit-il doucement en me souriant
-Mais…Mais…Que viens-tu faire ici?Demandais-je surprise de le voir ici
-Disons, qu’un ami à toi, ma contacter et ma dit ce que tu lui avais compter!Fit-il
-De quoi, vous parler?Demandais-je perdu
-Je sais, que certaine personne, ne vous laisse pas tranquille, vous devez m’en parler!Fit-il
-Il ne se passe rien!Fis-je aussitôt en commençant à paniquer
-Britanyka…Tu ne dois pas avoir peur!Fit-il doucement
-Laissez-moi tranquille, je vous dis, que je n’es rien!!!
Je me levas aussitôt et alla vers Carl qui m’attendait.
-Bonne petite fille!Fit-il aussitôt en prenant mon bras doucement, pour montrer a mon avocat que tout allait pour le mieux.

Il m’emmena dans ma cellule, ce qui me surpris, de voir son geste.
-Aller dort!Fit-il doucement

Je ne disas rien et me coucha dans mon lit sans rien dire…
Depuis que mon avocat était venu me voir, tout allait un peu mieux, malgré les visites nocturnes qu’il venait faire parfois dans ma cellule afin de subvenir à ses besoins sexuelles…

-Alors, on se sens comment aujourd’hui?Me demanda Carl en entrant dans ma cellule le sourire aux lèvres.
-Sa pourrait aller!!Fis-je en sentant le cœur me lever.

Il vena s’assoire près de moi et sans rien dire, il commença à me caresser sous mon ligne. Il me fit coucher sur mon lit et vena par dessus moi aussitôt. Et à nouveau, il me fit passer le pire enfer que je ne pouvais pas avoir…

-Je t’aime!Fit-il. Est-ce que tu m’aimes toi?Demanda-t-il

Je ne répondis pas. Il me lança son poing au visage.
-Je tes poser une question, est-ce que tu m’aimes?Demanda-t-il à nouveau
-Hum hum…Fis-je forcément
-J’ai pas entendu!Fit-il
-J’ai dit oui, tu peux me laisser maintenant!Fis-je en voulant retenir mes larmes
-Pas avant que tu m’embrasses!Fit-il ironiquement.

Je ravalas de travers et m’approcha le visage doucement du sien, pour l’embrasser vite fait, mais ce fut lui, qui l’allongea! Il me laissa en me lançant une enveloppe sur moi et sorti de ma cellule. J’ouvras l’enveloppe entres mes larmes qui ne cessait de couler.

« Britanyka,

Comment tu vas?Mieux que la dernière lettre j’espère?Moi, bah, ça pourrait aller, je viens d’avoir Gill, ton avocat au bout du fils, et il ma dit, que tu n’as rien voulu lui dire…Brit, tu ne dois pas rester dans le silence, tu dois lui dire se qui se passe, il pourra te sortire de la, tu sais…J’ai fait sa pour ton bien, parce que, je tiens à toi, et que je ne veux pas qu’il t’arrive quoi que se sois…J’ai envie de te voir heureuse et souriante comme la première fois que je tes vue…Seulement maintenant, tu n’es plus la même Britanyka, réveille avant qu’il soit trop tard!

De quoi ta peur?!Qu’à ta sortie, tu te retrouves toute seule?Cela ne risque pas d’arriver, et loin de là, moi, je serais là, Johanna aussi sera là…Ta pas à avoir peur de ce qu’ils peuvent te faire comme menace, Gil, peut te sortire de là, tu dois juste lui faire confiance, me faire confiance…Je t’en pris Brit fait quelque chose, j’ai pas envie de te retrouver en morceau…

J’espère, avoir de ta part, de bonne nouvelles…

Nick
Xxx
»


Je soupiras en lisant sa lettre, et y répondit aussitôt…

« Cher Nickolas,

J’ai déjà connue des jours meilleur que ceux que je vis en se moment, mais bon, je dois dire, que sa va pareil, même si c’est pas vraiment le cas, on s’en fou non?!

Tes complètement malade d’avoir parler de mon problème avec mon avocat, sa va pas dans ta tête?!Tes complètement sauter…Tes con ma foie! Vraiment, j’en reviens pas…Je te faisais confiance sur se sujet, faut croire, que je ne peux pas avoir confiance en toi, je vais m’en souvenir à l’avenir…

Je n’es pas besoin de ton aide, je peux très bien me débrouiller toute seule, je suis plus un enfant, je sais ce qui est bon, et ce qui ne l’est pas pour moi…Arrête de vouloir te foutre dans ma vie personnel, c’est privé tu sais?!

C’est bien normal, que je ne sois plus la même qu’à mes débuts, j’ai eu le temps de vieillir avec le temps, tout le monde change d’attitude, tu devras te faire à cette raison, je ne peux pas changer, ma vie est comme sa!!!

Nick, j’ai toujours été seule, alors, je n’es pas la trouille de me trouver seule, c’est l’histoire de ma vie, d’être seule, alors, vraiment, tu n’y es pas! C’est pas toi, qui sont avec eux 24/24 7/7, c’est moi, alors, ne vient pas me dire, que je ne dois pas avoir peur de leur menace, tu ne sais pas de quoi ils sont capable, moi si!

Alors maintenant, je t’en pris, n’essaie plus de m’aider, tu ne fais qu’empirer les choses!

Brit
Xxxx
»


Après avoir rédiger cette lettre, je la mise sous mon oreiller afin de m’assurer que personne ne puise la trouver pour la lire…après m’avoir battue au près des autoritées pour avoir droit au téléphone via ma cellule, le premier que j’appellas fut Johanna…

«-Allô?»Fit une voix masculine
-Bonjour, est-ce que je pourrais parler à Johanna svp?!Demandais-je doucement
«-Oui juste un instant…Chérie, c’est pour toi!»Fit cette même voix masculine
Après quelques secondes, une jolie jeune voix me répondit.
«-Allô?»Fit-elle
-Johanna?Demandais-je aussitôt
«-Oui…C’est qui?»Demanda-t-elle
-C’est Britanyka…
«-Ah mon dieu!!!Brit, tu v’as bien?»Me demanda-t-elle aussitôt heureuse de me parler
-Ouais, un peu fatiguée, mais sa va et toi?!Demandais-je doucement
«-Je vais très bien, tu n’as pas idée à quel point, je suis heureuse de te parler!»Fit-elle
-Je le suis aussi!Fis-je doucement
«-Alors, quoi de neuf?»Me demanda-t-elle
-Oh, tu sais, la routine, y’a pas grand chose à faire ici, à part se tourner les pouces et regarder le plafond!Fis-je avec un petit rire…Et toi, dis-moi, tu te portes comment?Demandais-je
«-Je me porte super bien…Tu ne sais pas la meilleure?»Demanda-t-elle
-Non, mais je sens, que je vais le s’avoir!Fis-je
«-Je sors avec Alexander, tu te souviens, je t’avais parler de lui!»Fit-elle full heureuse
-Ouais, je m’en souviens, vraiment, je suis heureuse pour toi, félicitation!!!Fis-je souriante
«-Tu ne peux pas s’avoir, à quel point je suis heureuse, de l’avoir près de moi!!!»
-J’en doute même pas!Fis-je doucement
«-Attends, quelqu’un veut te parler!!»Fit-elle
-D’accord!Fis-je sans plus
Je du attendre quelques secondes avant qu’un déclique d’un autre téléphone se face dans mon oreille, Johanna raccrocha aussitôt.
«-Britanyka?!»Fit une voix masculine
-Euh ouais…
«-Tu ne sais pas c’est qui n’est-ce pas?»Demanda-t-il doucement
-Effectivement, non, je ne sais pas tu es qui!Fis-je mal à l’aise, de ne pas le reconnaître
«-C’est Nickolas!»Fit-il
-Oh!!!Salut!!!Fis-je aussitôt, heureuse d’entendre sa voix
«-Dis-moi, tu vas bien?!Ils ne te font pas trop la vie dur?»Demanda-t-il
-Je pourrais aller mieux, mais bon, comme ont dit, on fait avec!Fis-je en soupirant
«-Pourquoi, tu refuses mon aide Brit?!»Fit-il
-On n’en n’a déjà parler Nick, j’ai pas envie de revenir sur se sujet, je suis désolée, mais ne cherche plus à m’aider, tout ça tourne mal à chaque fois, et tu vois, tu fais empirer les choses, et j’ai vraiment pas besoin de sa!Alors je t’en pris, évite de m’aider!!!Fis-je
«-Mais Brit…»
-Je dois te laisser, mon temps est écouler…Bye Nick!Fis-je
«-Bye Brit…»

Je raccrochas sans rien dire de plus et laissa ma place à une autre, qui était derrière moi. J’appelas quelques fois, chez Nick et passait des heures à leur parler…

-Tu n’es qu’une petite garce!!!Fit Carl en me flanquant son poing au visage. Tu aimes sa en plus!Fit-il en me forçant à lui faire des choses que je ne voulais pas faire. Aller continuer ma belle, vas-y c’est bon, continue, tu aimes sa hein, tu aimes sa?!Lança-t-il en riant

Des larmes glissait contre le paroi de mes joues. Il me fit délibérément l’amour sans prendre compte, du mal qu’il me faisait, et sorti par la suite de ma cellule… je regardas l’heures qu’indicait ma montre et vis, qu’il me restait du temps, pour faire un appelle. Je me ré-habilla à la hâte et alla au pas de course jusqu’à un téléphone libre et composa un numéro.

«-Al…»
-Je dois parler à Nick, c’est urgent!!Fis-je sans même laisser la personne parler au bout du fils.

La personne ne me répondit pas et laissa le téléphone à Nick
«-Britanyka?!ça va pas?»Demanda-t-il
-Tu voulais me venir en aide?Demandais-je en laissant glisser mes larmes…
«-Euh ouais…»
-Alors, si sa tien toujours, vient me sortire d’ici, j’en peux plus, je vais virer folle, je t’en pris, fait moi sortire d’ici!Fis-je en pleurant
«-J’entâmes les démarches dès se soir, et je fais le plus vite que je peux, pour te sortire de cette enfer!!!»Fit-il doucement
-Je dois te laisser, ils viennent vers moi…
«-Fait tention à toi!»Fit-il
-Toi aussi!Fis-je avant de raccrocher
Carl vena à ma rencontrer
-Qu’est-ce que tu fais là toi?Demanda-t-il
-J’avais le droit à un appel alors je les fait!Fis-je sans plus en enlevant son bras du sur le mien et en le poussant
-Ta pas fini avec moi p’tite garce!Fit-il en hurlant.

J’en fis pas de cas et alla m’enfermer dans ma cellule. Dès le lendemain, Carl vena me chercher dans ma cellule…

-Je ne sais pas ce que tu as dit, mais je vais te faire ta fête!Fit-il en prenant mon bras et en le serrant contre lui.

Il me plaqua contre le mûr et me flanqua son poing au visage. C’est à se même moment, que Gil arriva suivie de Nickolas.

-Espèce de salaud!Fit Nick en l’enlevant de sur moi. Je te défends de la toucher!

Il poussa Carl sur le sol et je me précipitas dans ses bras.
-Ça va aller maintenant, je suis là!!!Me fit Nick doucement en caressant la pointe de mes cheveux et mon dos.
-Je croyais, que tu arriverais jamais!Fis-je en laissant glisser des larmes
-Je t’avais promis de t’aider, je tiens toujours mes promesses, aller vient.

Je pris sa main dans la mienne et il me sortie de la cellule, là ou mon avocat me fit entrer dans une pièce…il me posa des tonnes de questions afin de pouvoir avoir suffisément de preuve pour m’aider à sortire d’ici…

_________________
Condamnée Pour Avoir Sauver Causeex4

Love is when I'm with you ... Cauz, my reason is you... I cannot breath A seconde
without you That's much i know Nothing eles ... Be my life, my world
Back to top Go down
View user profile http://backstreet-memories.superforum.fr
Mary-Eve
Admin
Admin
Mary-Eve

Number of posts : 11517
Age : 35
Localisation : ♥ In his dream ♥
Registration date : 2008-03-16

Condamnée Pour Avoir Sauver Empty
PostSubject: Re: Condamnée Pour Avoir Sauver   Condamnée Pour Avoir Sauver Icon_minitimeTue 13 May - 23:07

Durant l’attente du procès pour être remise en liberté, j’étais placer sous garde protéger afin que Carl et les autres que j’avais dénoncé ne puise me toucher à nouveau.

Le procès, allait débuter sous peu, j’étais dans le couloir auprès de Nick et de mon avocat Gil…J’étais terrifiée, Nick, me serra contre lui pour me rassurer qu’il était là et que tout allait très bien se passer. Un policier sorti, et me fit signe que je pouvais maintenant entrer dans la pièce. Je soupiras un bon coup et tena fermement la main de Nick dans la mienne…je m’assisas avec mon avocat, et Nick, s’assoya derrière la barrière qui était derrière moi. Je me retournas et il me fit un petit sourire rassurant.

-La cour, lever vous!Fit un homme d’un certaine âge.

Nous, nous levâmes tous.
-Assoyez-vous!Fit la dame qui était juge.

Nous, nous rassisâmes.
-Dans l’affaire Grissom, j’appellerais mademoiselle Grissom à la barre!Lança madame la juge.

Je regardas Gil et il me fit un signe de tête positif. Je respiras un bon coup avant de me lever et d’aller m’assoire près de la dame. Un policier m’arriva avec une bible et me fit lever la main droit et déposer la main gauche sur le livre.

-Jurez-vous de dire la vérité, toute la vérité, rien que la vérité, dite je le jure!Fit le policier
-Je le jure!Fis-je nerveusement
-Vous pouvez vous assoire!Lança la dame

Je me m’assoyas tel que dit.
-Vous pouvez commencer monsieur Patnode.

Gil se leva et s’avança vers moi.
-Mademoiselle Grissom, vous avez affirmer, être déranger à des heures tardive dans votre cellule, à plusieurs reprises par certain policiers qui était la de service afin de subvenir à leur besoin sexuelle?!
-Effectivement, c’est ce que j’ai dit oui.
-Pouvez me dire, s’ils sont dans l’auditoire en se moment?!Me demanda Gil

Je soupiras et un acte de terreur s’empris à moi, en scrutant la salle des yeux et en tombant sur les hommes qui m’avait fait subire cette enfer infernal.

-Je répète ma question, mademoiselle Grissom, pouvez-vous me dire, s’ils sont dans l’auditoire en se moment?!Redemanda Gil.
-Oui!Fis-je terrifier.
-Est-ce que, vous pouvez me les pointer?Demanda-t-il gentiment et doucement.

Je pointas en direction de Carl, Peter, Serge, Steve et Simon.
-Vous affirmez que ces jeunes hommes, vous ont toucher sans que vous ne le vouliez?!Lança-t-il
-C’est sa oui!Fis-je tremblottante.
-Comment cela c’est t’il passé?Me demanda-t-il
-Cela a commencer peu après que Johanna Gene est quittée la prison pour chez elle…
-Vous voulez dire, que cela, fait plus de 7 mois que vous endurez toute cette horreur?Lança Gil surpris
-C’est ça oui!Fis-je en baissant le regard vers le sol.
-Pourquoi, ne jamais en avoir parler avant ce soir?Demanda-t-il
-Pour la seule et unique raison, qu’ils me mençaient de me tuer si j’osais en parler à qui conte…
-Et tout cela vous a terrifier à un tel point de ne jamais en parler à personne, afin de vous faire aidez?Disa-t-il
-C’est ça oui!Fis-je mal à l’aise.
-Et pourquoi, que maintenant, vous décidez d’en parler?Demanda-t-il
-Pour la seule et unique raison, que j’en n’es marre de souffrir et de devoir subire tout sa, ils devenaient de plus en plus violant envers moi, je craignais pour ma vie…
-Je n’es plus de questions votre honneur!Fit Gil en me souriant doucement
-D’accord, alors, maître Stuart?Avez vous des questions pour mademoiselle Grissom?Demanda la juge
-Oui effectivement, j’aurais quelques questions pour cette dernière!Fit-elle
-D’accord, vous pouvez y aller!Fit la juge.

Maître Stuart, qui était une fille, ce leva et vena devant moi,
-Alors, mademoiselle Grissom, vous affirmez avoir été violer, battue par mes 5 clients?Demanda-t-elle, même si elle, s’avait que trop bien la réponse.
-C’est bien ce que j’ai dit oui!Fis-je en soupirant.
-Vous affirmez que mes clients, vous aurait pointer une arme dessus en vous demandant de garder le silence et de ne pas en parler à qui conte, sinon, ils allaient vous tuer?Fit-elle
-C’est bien ce que j’ai dis oui!Fis-je mal à l’aise.
-Mademoiselle Grissom, moi je crois, que vous dites tout sa, seulement pour vous rendre interresente juste pour qu’on vous prenne en pitié et qu’on vous face voir les lumières du jour…Je crois, que vous êtes une jeune femme qui a besoin d’attention depuis la mort de votre père que VOUS avez causer parce qu’il, vous avais sois disant violer…
-Objection votre honneur, maître Stuart, ramène à la cours, des propos qui n’ont pas rapport dans ce procès…
-Objection refuser…Mademoiselle Grissom, veillez répondre je vous pris.
Je soupiras en regardant vers mon avocat qui me regarda le regard désolée…Je s’avais que madame la juge ne m’aimait pas du tout, mais, était-elle obligé de me faire revenir à la surface de vieux souvenir, que j’essayais d’oublier?! Je soupiras un bon coup avant de répondre du mieux que je pouvais à cette foutu question.
-Je ne vois pas ce que mon père à avoir avec cette histoire, peut-être qu’à vos yeux, tout cela se simule de près à l’affaire présente, mais, cela n’a aucun rapport avec ce procès…ce que je dis, n’est que la pure vérité…Ces 5 hommes venaient me rendre visite plusieurs fois par jours afin de subvenir à leur besoin personnel et sexuelle…Ils se servaient de moi, comme d’un vulgaire objet qui n’avait de valeur aux yeux de personne. Je ne dis rien de tout ça pour avoir votre pitié, j’ai mieux à faire que d’avoir votre foutu pitié j’en n’es rien à faire…tout ce que je veux, c’est que ces pourriturent, me fiche une fois pour toute la paix et qu’ils ne facent pas subire sa à qui que se sois d’autre…
-Vous êtes pattétique mademoiselle Grissom…Vous m’en faites pitié, c’est désolant de vous voir ainsi…
-Mettez votre pitié de côté, vous pouvez bien la garder pour vous, et faite donc votre sataner boulot, au lieux de venir m’embêter avec vos préjuger et vos prédictions à la noix!

Je vis mon avocat se retenir pour ne pas rire.
-Je n’es plus de question madame la juge!Fit maître Stuart, que je semblais avoir vexé
-Veillez vous rassoire dans se cas là!Lança la juge.
-Maître, puis-je me lever?Demanda mon avocat
-Permission accorder!Fit-elle doucement
-Merci!Fit-il en se levant. En faite, j’aurais une autre plaigniante à faire venir à la barre!Rajouta-t-il
-Je vous l’accord!Fit-elle gentiment

Je me levas et regarda mon avocat sans vraiment comprendre, ce qui se passait dans sa tête et avec lui. Il me souria comme pour me dire « Ne t’en fait pas, j’ai l’affaire en main » je soupiras et m’asseoya à ces côtés.

-Je demanderais à mademoiselle Andrew de rentrer!Fit mon avocat doucement

Je me retournas quand j’entendis la porte de la pièce s’ouvrire…je restas surprise en voyant Urlika entrer dans la pièce et s’avancer vers la barre. Un policier ce mis devant elle et lui fit lever la main droit et déposer la main gauche sur la bible.

-Jurez-vous de dire toute la vérité, juste la vérité, rien que la vérité?Dite je le jure!
-Je le jure!Fit Urlika
-Vous pouvez vous asseoir mademoiselle Andrew. Le client est à vous maître Patenod

Mon avocat se leva et se dirigea vers Urlika
-Premièrement mademoiselle Andrew, je voulais vous remerciez de bien vouloir venir témoigné en faveur de mademoiselle Grissom.
-C’est tout à fait naturel, puisque, j’ai vécu la même chose qu’elle il y a quelques mois avant qu’ils partent pour s’en prendre à mademoiselle Grissom
-Justement j’allais en venir, vous dites avoir subie le même sort que ma pleigniante…
-Effectivement, il y a de sa 6 mois, sois un mois avant qu’ils est faire subire toute cette horreur à mademoiselle Grissom. Ces 5 jeunes hommes, me faisait vive l’horreur, la peur, la trahison …Je dois vous avouez, que c’est lâche se que je vais vous dire, mais j’étais même contente, qu’ils mets enfin fichu la paix, mais, je me sentais mal, pour tout ce qu’ils allaient faire subire à mademoiselle Grissom, d’autant plus, qu’elle à vécu plus d’horreur, que moi même j’ai vécu, et tout ça me dégoûte, à un tel point, que vous ne pouvez même pas l’imaginer, personne ne mériterait de vivre, ce qu’elle a vécu elle!Fit Urlika doucement et mal à l’aise à la fois…
-Vous ne vous aimiez pas du tout, toi et mademoiselle Grissom, qu’est-ce qui vous a poussez à venir témoigner en sa faveur?Demanda mon avocat doucement
-Nous avons beau, ne pas nous aimer, mais, elle ne méritait pas de vivre, sa, je ne souhaiterais pas sa, à mon pire ennemie, encore bien moins à mademoiselle Grissom, qui en quelque sorte, ma sauver la vie, sans même sans rendre compte…Et de plus, ces hommes, doivent payer pour le mal qu’ils nous ont fait endurer à moi et mademoiselle Grissom… je ne voudrais en aucun cas, que d’autre jeunes filles subisse tout ce que nous avons subit. Je voudrais juste dire, pour finir…Britanyka, je suis sincèrement désolée, pour le mal que je tes causé et la vie que je tes crée alors, que tu n’étais rien de tout sa, je sais, que c’est dure de me pardonner maintenant, mais, j’espère que tu seras le faire un jour et que tu parviendras à oublier ne serais-ce qu’un peu, ce que je tes fais subire!Fit-elle les larmes aux yeux avec une sincérité dans la voix, que j’avais parvenu à distainguer

Je levas ma tête doucement vers elle, et lui décrocha un tendre sourire, entre mes larmes moi aussi. Elle me rendit mon sourire. je disas du bout de mes lèvres sans laisser sortire un son « Merci » elle me souria d’un air désolée et se leva du banc , car, l’autre avocate n’avait pas de questions.

_________________
Condamnée Pour Avoir Sauver Causeex4

Love is when I'm with you ... Cauz, my reason is you... I cannot breath A seconde
without you That's much i know Nothing eles ... Be my life, my world
Back to top Go down
View user profile http://backstreet-memories.superforum.fr
Mary-Eve
Admin
Admin
Mary-Eve

Number of posts : 11517
Age : 35
Localisation : ♥ In his dream ♥
Registration date : 2008-03-16

Condamnée Pour Avoir Sauver Empty
PostSubject: Re: Condamnée Pour Avoir Sauver   Condamnée Pour Avoir Sauver Icon_minitimeTue 13 May - 23:12

Les membres du juris sortîmes de la pièce afin d’aller délibérer les votes et s’avoir, ce qui allait m’arriver. Ils rentrairent après quelques temps…un silence inioble se fit entendre dans toute la salle, ce qui me fit rendre nerveuse jusqu’au bout des doigts.

-Membre du juris avez-vous délibérer?Demanda la juge
-Oui votre honneur!Fit un des membres du juris

Un policier se leva et se dirigea vers les juris et pris l’enveloppe qui y contenait le verdique. Le juge ouvra l’enveloppe et commença à parler

-Donc, dans l’affaire Grissom pour agressions et violations, les accusés son coupable à 7 ans de prison moins 1 mois…Ils n’aurons plus le droit d’excercer dans ce domaine et devrons purger tel que dit 7 ans moins un mois de prison dans un prison en dehors de l’états…Mademoiselle Grissom, vous êtes libre…

Je ne la laissas même pas finir et sauta aussitôt dans les bras de Gil qui me serra contre lui…

-Merci, merci, mille fois!Fis-je en le serrant les larmes aux yeux
-Je t’avais dis, que cela allait marcher!Fit-il doucement en me souriant

Je lui rendis son sourire. je vis Urlika se lever pour se diriger vers les policiers qu’ils l’attendaient.

-Attendez!!!Fis-je aussitôt en m’approchant d’elle

Les policiers arrêtairent aussitôt et Urlika se retourna vers moi le visage vers le sol. Je m’approchas doucement d’elle et sans rien dire, je la serras dans mes bras. Elle ne pu s’empêcher de pleurer et moi non plus d’ailleurs.

-Je tenais à te remercier personnellement pour tout ce que tu as fait pour moi ce soir, je ne serais jamais comment te remercier!Fis-je les larmes aux yeux
-La seule façon que tu pourrais me remercier, c’est en me promettant, de profiter de ta nouvelles vie, et de ne pas laisser partir, cette homme, qui est là et qui t’attends!

Je me retournas pour voir de qui elle parlait, et vu qu’elle distinguait Nick du bout de son doigt, celui-ci me souriait, je lui rendis son sourire.

-Je t’en fais ma promesse!Fis-je doucement
-Allez, va vivre ta nouvelle vie!Fit-elle doucement à son tour
-Je promets, de faire en mon pouvoir, pour te faire sortire de là!Fis-je en lui souriant

Elle me rendit mon sourire et se retourna dos à moi
-Oh Urlika!Fis-je en l’interppellant

Elle se retourna vers moi et me regarda
-C’est déjà toute oublier!Fis-je en lui souriant
-Merci!Fit-elle en me rendant son sourire

Je la regardas partir avant d’aller rejoindre Nick qui parlait avec Gil. Je déposas mon doigt doucement sur l’épaule de Nick, ce qui le fit tourner vers moi.

-Je crois, que je te dois des remerciments!Fis-je doucement
-Tu sais, ce n’est vraiment pas nésaissaire!Fit-il doucement
-Pour moi si!Fis-je doucement

J’approchas doucement mon visage du sien, et ferma les yeux au même moment, ou mes lèvres se possairent sur les siennes…Je l’embrassas de la façon la plus tendre qu’il ne se pouvait d’imaginer…

PS : Si vous voulez une suite, n’hésiter pas à m’en faire part, et je travaillerais dessus!!!

_________________
Condamnée Pour Avoir Sauver Causeex4

Love is when I'm with you ... Cauz, my reason is you... I cannot breath A seconde
without you That's much i know Nothing eles ... Be my life, my world
Back to top Go down
View user profile http://backstreet-memories.superforum.fr
Sponsored content




Condamnée Pour Avoir Sauver Empty
PostSubject: Re: Condamnée Pour Avoir Sauver   Condamnée Pour Avoir Sauver Icon_minitime

Back to top Go down
 
Condamnée Pour Avoir Sauver
Back to top 
Page 1 of 1

Permissions in this forum:You cannot reply to topics in this forum
Backstreet Memories :: ♥ Place à la Fantaisie / Fantasy Place ♥ :: ♥ Fanfictions Terminer / END Fanfictions ♥ :: ♥ Nick ♥-
Jump to: